noscript

Please Wait...

Les tunnels de la résistance causent des crises psychologiques aux soldats de l’occupation

Les tunnels de la résistance causent des crises psychologiques aux soldats de l’occupation
folder_openRapports access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Des dizaines de soldats de l'occupation ayant participé à l'offensive israélienne contre la bande de Gaza en 2014, souffrent toujours des symptômes des crises psychologiques.

Le quotidien Israël Today a indiqué dans ce contexte que l'un des soldats de l'occupation souffre jusqu'au moment du choc psychologie, à la suite de son entrée dans un des tunnels du mouvement Hamas durant l'offensive de 2014.

Le journal a ajouté que ce soldat désigné «Matan», membre de l'unité d'ingénierie militaire de l'armée de l'occupation, est entré dans l'un des tunnels de Hamas et puis est sorti indemne, mais cet incident lui a causé une grande crise psychologique de laquelle il souffre jusqu'à ce jour.

Le texte a précisé que ce soldat est horrifié dès qu'il entend des bruits inhabituels, comme les bruits des avions ou les sons des cafards dans un jardin.

Citant la famille de ce soldat, le journal a ajouté que ses proches suivaient les informations sur la télévision, sachant que leur fils se trouvait dans l'un des tunnels du mouvement Hamas. Selon eux, Matan est revenu mais il souffrait d'une grave maladie psychologique.

Et le journal israélien d'expliquer qu'en raison de ce qu'il a observé durant les combats de la Bande de Gaza, ce soldat ne supporte point le bruit des avions qui lui rappellent les moments de la terreur vécus durant la bataille, notant qu'il a changé de domicile pour s'éloigner des lignes aériennes.

Toujours selon le journal israélien, le nouvel appartement de ce soldat doit être équipé pour isoler le son, notant que l'armée israélienne l'a classé parmi les personnes handicapées à 100%.

Malgré ce fait, la famille du soldat plaide toujours auprès de l'armée pour couvrir le coup de l'isolation des murs de l'appartement.

Comments

//