Please Wait...

L’Exposition du martyr al-Samad pour les industries militaires yéménites… La voie du changement stratégique

folder_openAnalyses access_time depuis 11 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Charles Abi Nader

La cérémonie d'ouverture de l'exposition du martyr Saleh al-Samad pour les industries militaires yéménites n'était pas un événement habituel. Durant la guerre contre le Yémen, qui dure depuis presque cinq ans, plusieurs expositions similaires ont été ouvertes, dévoilant le développement et la modernisation des capacités aériennes et antimissiles des unités de l’armée et des comités populaires yéménites. Mais ce qui distingue cette exposition, c’est que les capacités et les armes sophistiquées révélées formeront un tournant décisif dans le déroulement de la guerre au Yémen, compte tenu des armes nouvelles aux dimensions stratégiques, capables de renforcer les capacités militaires yéménites.

Bien qu’il n’y ait toujours pas de données précises et détaillées sur les caractéristiques des armes exposées - pour des raisons de sécurité et stratégiques liées à la protection des capacités militaires - certaines capacités peuvent être déduites des drones précédemment mis en marche , qui portent les mêmes noms, mais pas le même numéro (Samad 1- Samad2 – Samad3 explorateur ou d’attaque) ou l’aéronef (kassef 2K), qui serait apparemment spécialisé dans les aéroports du sud-ouest du royaume (Abha, Jizane et Najrane). Les nouvelles capacités de ces avions sont basées sur les développements techniques :

- La possibilité de mieux se dissimuler et contourner les radars ennemis, raison pour laquelle cette fonctionnalité est d'autant plus nécessaire vu que l’ennemi multiplie ses efforts pour détecter ces aéronefs grâce à l'introduction de systèmes de défense antimissiles plus perfectionnés et équipés de radars plus modernes.

- La possibilité de traverser de longue distance. Cette caractéristique est devenue nécessaire et importante maintenant que les objectifs se sont étendus à la profondeur des pays ennemis, aux dimensions stratégiques compte tenu de l'évolution du cours de la guerre.

- La possibilité de doter ces nouveaux drones de missiles avec une capacité explosive plus importante et peut-être augmenter le nombre de ces missiles transportés. Il est possible d’attribuer aux nouveaux aéronefs plus d'une cible, dans plus d'une zone.

 En ce qui concerne les nouveaux missiles sophistiqués, l'annonce du nouveau missile de croisière de type Qods 1, lancé fin 2017 sur le réacteur nucléaire Baraka aux Emirats Arabes Unis a été remarquable. Un deuxième missile du même type a été lancé sur l'aéroport Abha, le mettant hors service. Le missile Qods 1 avait facilement contourné les radars de défense antiaérienne du royaume, bien que le bombardement ait été prévu après l’annonce préalable des forces yéménites.

L’importance stratégique du nouveau missile (Qods 1) réside dans le fait que la prochaine étape repose sur la possibilité de cibler des sites israéliens au sein du territoire palestinien occupé, ce qui donne au missile Qods 1 une dimension stratégique. Ce nouveau missile jouera un rôle dans le conflit fondamental, celui de la confrontation avec l'ennemi israélien, et c'est l’explication du nom qu’il porte (Qods 1).

Il est possible de déduire la valeur des nouveaux missiles et avions, d'abord sur le terrain en faveur de la bataille pour la défense du Yémen et en second lieu en faveur de la voie stratégique imposée par les Yéménites dans la région, avec la confrontation directe avec plus d'un pays régional, et international soutenant l'alliance de l’agression contre le Yémen.

 

Comments

//