Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> SG >> Discours complets

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a déclaré mardi que l'axe de la résistance sortira victorieux et plus fort de la guerre planétaire lancée contre lui par «Israël» et les États-Unis, inspirateurs des courants extrémistes et tafkiristes qui se sont développés dans la région.

S’exprimant lors d'une allocution télévisée à l'occasion d'une cérémonie organisée en l'honneur du cheikh Abdel-Nasser Jabri, secrétaire général du parti de l'Oumma, également membre du Front de l'action islamique du Liban, décédé le 22 décembre à l'âge de 58 ans, sayed Nasrallah a entredit :

«Le courant takfiriste, qui a été abondamment soutenu, s'est développé ces dernières années et constitue la plus grande menace du moment contre la communauté islamique. Les voix de l'extrémisme ont été encouragées alors que les voix de la résistance ont été combattues.

Ce qui se passe dans la région le démontre : les États, les armées et les peuples qui soutiennent et composent l'axe de la résistance sont visés (...) en Syrie, en Irak, en Bahreïn, au Yémen et jusqu'au Nigeria.

Nous devons prendre nos responsabilités en combattant et en éliminant les extrémistes. Dans le même temps, nous devons appeler au rassemblement et à l'unité des musulmans.

Après la victoire de la résistance contre ‘Israël’, certains ont tenté d'installer la discorde, la division et les conflits dans la région. ‘Israël’ et les tenants du projet sioniste ne peuvent tolérer l'existence de résistants face à leur projet. L'objectif est d'éliminer la résistance des peuples arabes pour renforcer l’entité sioniste et d'éliminer les armées de la région pour renforcer l'armée israélienne.

Aujourd’hui, on tente de nuire à l’image des personnalités de la Résistance en Syrie, en Irak, à Bahreïn, au Yémen et au Nigeria. ‘Israël’ est à la recherche de tous ces scientifiques. L’assassinat de Mohamed Zouari, ingénieur tunisien et spécialiste des drones, et des savants iraniens et irakiens s’inscrivent dans ce cadre, car ‘Israël’ ne peut pas supporter leur présence.

Le peuple palestinien n'abandonnera jamais sa cause comme le souhaite et tous les calculs de l’entité sioniste ont échoué au Liban. Je le dis aux sionistes : revoyez vos calculs car l'avenir appartient au projet de la résistance. Les résistants n'abandonneront jamais leur combat.

Nous faisons confiance à notre nation qui ne renonce jamais à soutenir la Palestine.

La nation et les oulémas bahreïnis ne permettront jamais que le régime de Manama normalise ses relations avec Israël. Ils n’ont pas oublié et n’oublieront jamais de combattre le principal ennemi qui est l’entité sioniste.

La nation yéménite fait l’objet de bombardements et elle souffre de la famine. Cependant, elle n’a pas oublié la cause palestinienne

Cheikh Jabri s'est rangé depuis le départ aux côtés de la résistance au Liban, en Palestine et dans la région. Il est un modèle qui a toujours travaillé à l'unité des musulmans. L'époque dans laquelle nous vivions nous oblige à suivre la voie du cheikh Jabri, en opposition à tous les extrémismes.

Au moment même où nous devons faire preuve de ténacité lorsqu’il s’agit de nous défendre, nous devons tendre la main aux autres. L’esprit qui nous régit devrait être celui de la tolérance et de l’ouverture, celui de la recherche des compromis afin de résoudre tous nos problèmes mêmes les plus difficiles par le dialogue, la bonne parole. Car c’est cet avenir là que nous devrons bâtir pour nos enfants et nos petit-fils et pour avorter tous les complots.»

Source : sites web et rédaction

28-12-2016 | 07:46
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut