noscript

Please Wait...

La gardienne iranienne de l’équipe féminine de football porte plainte contre la fédération jordanienne

La gardienne iranienne de l’équipe féminine de football porte plainte contre la fédération jordanienne
folder_openFAITS DIVERS access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La gardienne iranienne de l'équipe féminine de football, Zohreh Koudaei, a réfuté vendredi les accusations de la Fédération jordanienne de football selon lesquelles «elle ne serait pas une femme».

La gardienne a déclaré qu'elle entendait porter plainte contre l'association jordanienne pour harcèlement.

L'enquête pour vérifier mon genre avait gravement porté atteinte à sa dignité, a-t-elle souligné. «Je suis une femme, c'est du harcèlement», a-t-elle dit.

En septembre dernier, Zohreh Koudaei avait grandement participé à la victoire de l’Iran contre la Jordanie. Elle avait effectué deux arrêts lors de la séance de tirs au but pour permettre à son pays de se qualifier pour la première Coupe d’Asie féminine. Mais la Fédération jordanienne soupçonne la gardienne d’être un homme.

Au début du mois de novembre, une lettre a été envoyée à la Confédération asiatique de football (AFC) pour demander l’ouverture d’une enquête afin de vérifier le sexe de la joueuse. Celle-ci a été publiée sur les réseaux sociaux par le prince Ali Ben al-Hussein, qui est également le président de la Fédération jordanienne.

Dans ce courrier, la Fédération jordanienne émet des doutes sur l’«éligibilité» de Zohreh Koudaei, rappelant que l’Iran a un «passif concernant les questions de genre et de dopage».

L’Iran a réagi par la voix de sa sélectionneuse Maryam Irandoust, qui a qualifié ces accusations de «faux prétextes» pour «ne pas accepter la défaite».

Elle s’est dit prête à «fournir tout document souhaité par l’AFC». «Le personnel médical a soigneusement examiné chaque joueuse de l’équipe nationale» pour vérifier les «hormones» et «éviter tout problème», a-t-elle assuré au média sportif Varzesh3.

 

Comments

//