noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Le chef du gouvernement Yéménite de sauvetage: les empreintes de Soleimani tangibles de l’Océan au Golfe

Le chef du gouvernement Yéménite de sauvetage: les empreintes de Soleimani tangibles de l’Océan au Golfe
folder_openRapports access_time depuis 24 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Instaurer l'unité entre les yéménites, était toujours une préoccupation pour le chef de la Force Al-Qods, le martyr Haj Qassem Soleimani. Il a œuvré en faveur des Yéménites pour les rassembler et unifier leurs efforts. Ainsi, il rencontrait les chefs des clans, des partis et des responsables médiatiques et étatiques de toutes les appartenances politiques. Il les invitait aux conférences islamiques organisées dans la République islamique de l'Iran.

En effet, les Yémenites avaient une place importante dans le coeur et la conscience du grand martyr. Il l'était de même dans l'esprit et le cœur des Yéménites.

Le chef du gouvernement yéménite de sauvetage national, Abdel Aziz Ben Habtour, a affirmé au site AlAhed, dans ce contexte, que la personnalité du martyr Soleimani est respectée par tous les combattants dans le monde, de même par tous les libres du monde, parce qu'il avait décidé de lutter contre toutes les ambitions et projets sionistes dans la région, dans leur forme américaine ou occidentale.

Selon le responsable yéménite, cet homme a assumé la charge de créer la force Al-Qods, selon des règles morales et la doctrine de la résistance.

En réponse à une question sur le rôle de haj Qassem Soleimani au sein de l'axe de la Resistance, Ben Habtour a rappelé que lorsqu’un combattant palestinien est interrogé à propos du martyr haj Qassem, il le considère comme le martyr d'Al-Qods et de la Palestine.

Et d'ajouter: «Lorsque nous posons la question à un Libanais, il réitère la même réponse, également le Yéménite. Le martyr haj Qassem Soleimani, grâce à sa personnalité, son action, et ses plans de lutte contre les offensives, a rendu ses empreintes tangibles sur les fronts de la résistance à partir de l'Océan et jusqu'au Golfe», a-t-il expliqué.

Selon ses dires, haj Qassem est toujours présent, grâce à la grande armée de combattants qu'il avait bâtie. «Le martyr avait même dit que les réalisations de ses condisciples ont dépassé les siennes dans plusieurs lieux».

«Nous présentons nos condoléances à la Nation islamique et arabe et à tous les libres du monde, pour la perte de ce martyr à l’occasion de la première commémoration de son assassinat, avec son compagnon, le chef conjoint du Hachd al-Chaabi en Irak.

«De fait, la perte de haj Qassem n'est pas seulement une perte pour l'Iran, ni pour le mouvement de lutte contre les pays sionistes. C'est un revers pour tous les libres du monde. Pour cette raison, il nous a manqué à tous et prions toujours pour son âme et pour la patience de tous les libres», a ajouté Ben Habtour.

Il a enfin affirmé que les Yéménites ont beaucoup souffert du martyre de haj Qassem, notant toutefois que ce grave évènement leur a inspiré de plus l'idée de la lutte, de la constance et de la résistance.

Selon lui, celui qui prône un projet humain libre ressentira cette perte, tandis que celui qui s'est tenu dans le rang des esclaves, qui s'empresse de se rendre à «Tel Aviv», ressentira la joie.

Ben Habtour a enfin estimé que le legs  intellectuel et militaire, et les maintes plans du grand martyr, demeureront la première source de soutien à tous les libres du monde.

Comments

//