noscript

Please Wait...

Gaza : l’UNRWA dénonce les nouveaux ordres d’évacuation des Gazaouïs par «Israël»

Gaza : l’UNRWA dénonce les nouveaux ordres d’évacuation des Gazaouïs par «Israël»
folder_openPalestine access_time depuis 17 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Philippe Lazzarini, commissaire général de l'Office de secours et des travaux des Nations unies pour les réfugiés palestiniens dans le Proche-Orient (UNRWA), a dénoncé les nouveaux ordres d'évacuation d'«Israël» pour les habitants de Gaza, soulignant que « ce cycle continu de déplacement, d’être constamment en « mode survie » et de désespoir doit cesser ».

«Israël a émis de nouveaux ordres d'évacuation pour la population de Gaza la semaine dernière, forçant des centaines de milliers de personnes à quitter Khan Younès et Rafah dans le sud», a-t-il écrit vendredi sur X.

«Ces ordres d'évacuation - les plus importants émis depuis octobre - touchent près d'un quart de million de personnes, pour la plupart déjà déplacées à plusieurs reprises», a-t-il déploré. «Les gens n'ont nulle part où aller. Ils recherchent désespérément une sécurité inexistante, installant des structures de fortune, souvent dans les décombres des bâtiments bombardés. Le risque de munitions non explosées (UXO) se propage. »

La semaine dernière, a-t-il ajouté, une fillette de neuf ans a été tuée par des UXO à Khan Younès et six autres enfants ont également été blessés.

«Le risque est particulièrement élevé pour les enfants. Ils passent des heures à collecter de l’eau et de la nourriture et marchent sur de longues distances au milieu de tas de déchets accumulés qui pourraient recouvrir des UXO», a-t-il expliqué.

«Ce cycle continu de déplacement, d’être constamment en "mode survie" et de désespoir doit cesser.», a-t-il conclu.

«Israël» a lancé sa campagne militaire dans la bande de Gaza assiégée le 7 octobre 2023. L’armée d’occupation a tué environ 38 000 Palestiniens, principalement des femmes et des enfants.

Près de neuf mois après le début de la guerre, de vastes pans de la abnde palestinienne sont en ruines, poussant 85 % de la population à se déplacer à l'intérieur du territoire, sur fond d'embargo sur la nourriture, l'eau potable et les médicaments, selon l'ONU.

Comments

//