noscript

Please Wait...

Le Jihad islamique : La disparition de l’entité israélienne est certaine, nous combattrons jusqu’à la dernière balle

Le Jihad islamique : La disparition de l’entité israélienne est certaine, nous combattrons jusqu’à la dernière balle
folder_openPalestine access_time depuis 17 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

La disparition de l’entité israélienne est certaine, a affirmé le mouvement palestinien de résistance du Jihad islamique, promettant que les groupes de résistance de Gaza combattront l'entité occupante jusqu'au bout.

Abou Hamza, porte-parole des Brigades al-Qods, branche militaire du Mouvement du Jihad islamique de la Palestine, a déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen que «l'avenir de l'ennemi est sa disparition, selon un impératif émis par le Coran auquel nous croyons et sur lequel nous travaillons».

«Lorsque nous décrivons notre ennemi comme un occupant, cela signifie que nous le combattrons jusqu'à la dernière balle», a-t-il ajouté.

Ces propos interviennent sur fond d'une guerre génocidaire lancée par «Israël» contre la bande Gaza depuis le 7 octobre 2023, à la suite d'une opération-surprise menée par les groupes de résistance palestiniens, au cours de laquelle des centaines de personnes ont été capturées.

Depuis, selon un dernier bilan, l’armée israélienne a tué plus de 38 000 Palestiniens à Gaza, pour la plupart des femmes et des enfants.

Pour autant, l’entité israélienne n’a pas réussi à atteindre ses objectifs, à savoir éliminer le mouvement de résistance Hamas et obtenir la libération des captifs israéliens.

Abou Hamza a également indiqué que «la Résistance a déjoué les calculs de l'ennemi, elle n'a pas donné à l’armée israélienne la possibilité de se positionner sans que ses véhicules et ses soldats ne soient ciblés par nos combattants».

Il a souligné que le Premier ministre de l’entité israélienne Benjamin Netanyahu faisait durer la guerre pour assurer sa survie au pouvoir et éviter des procès pour corruption.

La Résistance pourrait cependant maintenir une guerre d'usure à long terme, a-t-il assuré, notant que ses capacités locales de production de munitions restent intactes.

 

Comments

//