noscript

Please Wait...

La propagation rapide des maladies infectieuses menace les Gazaouis, dit l’OMS

La propagation rapide des maladies infectieuses menace les Gazaouis, dit l’OMS
folder_openPalestine access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Alors que le nombre de morts à Gaza continue d’augmenter, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avertit d’un grand danger de la propagation rapide des maladies infectieuses qui pourrait entraîner la mort d'un grand nombre de Gazaouis.

Selon Reuters, Margaret Harris, porte-parole de l'OMS a averti, mardi 28 novembre, qu’un plus grand nombre de Palestiniens risquent de mourir de maladie plus que de bombardements.

Elle a déclaré : «En fin de compte, nous verrons plus de Gazaouis mourir de maladie que des raids du régime israélien si nous ne parvenons pas à reconstruire le système de santé dans la bande de Gaza».

Elle a qualifié l’agression des forces israéliennes contre l’hôpital Al-Shifa de «tragédie» et a exprimé son inquiétude quant à la détention de personnel médical de cette organisation internationale par les forces d’occupation israéliens.

Selon le bilan l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), depuis le début de la guerre il y a environ 50 jours, quelque 108 de ses employés ont été tués sous les bombardements israéliens.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé qu’environ 80 % des Gazaouis ont perdu leurs maisons détruites sous les raids israéliens. Environ 896 000 des déplacés ont été hébergés dans 99 centres d’abris dans les zones centrales et du sud de la bande de Gaza.

Selon le communiqué de l’OCHA, à cause de la surpopulation, un grand nombre de cas de personnes affectées par les maladies graves respiratoires, la diarrhée, les troubles de peau et l’infestation de poux a été enregistrés parmi les réfugiés dans des abris d’urgence.

 

Comments

//