noscript

Please Wait...

iran-décade

L’opération héroïque d’Al-Qods, une nouvelle méthode d’action qui confirme la fragilité de l’entité

L’opération héroïque d’Al-Qods, une nouvelle méthode d’action qui confirme la fragilité de l’entité
folder_openRapports access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Les jeunes résistants palestiniens tracent un développement de qualité dans les règles d’engagement face à l’ennemi. En effet, les opérations héroïques prouvent chaque jour la nature sérieuse de cette voie et le tournant de qualité dans le développement des méthodes de la résistance.

De fait, la double opération menée mercredi, dans deux arrêts de bus dans Al-Qods occupée, a jeté les fondements d’une nouvelle période de l’action de la résistance palestinienne, marquée par le retour à l’usage des explosifs à la suite de leur absence depuis des années.

Ce développement héroïque consolide le mouvement de la lutte en Palestine occupée et inquiète les sionistes et leurs services sécuritaires et militaires.

L’expert dans les affaires sionistes, Amer Khalil, a affirmé que la récente opération constitue une violation dangereuse du système sécuritaire sioniste et une preuve sur l’incapacité de ce système à comprendre l’activité du cerveau palestinien et les méthodes qu’il utiliserait pour faire réussir ses opérations.

Lors d’une interview accordée à AlAhed, Khalil a ajouté que les Palestiniens ont prouvé leur capacité à frapper la profondeur sioniste, déstabilisant le calme et la stabilité que l’ennemi tente d’instaurer.

«C’est un message clair adressé aux services sécuritaires et des renseignements sionistes, selon laquelle tous leurs efforts seront vains face à ces opérations», a-t-il expliqué.

Un choc pour l’entité

Selon Khalil, cette opération a adopté les outils anciens-nouveaux dans l’action palestinienne et la résistance, qui rappellent les méthodes des opérations menées dans la profondeur sioniste depuis 20 ans.

Il a expliqué que le retour à de telles opérations a provoqué un choc pour l’entité israélienne, en raison de la planification et de l’usage des explosifs et de la télécommande à distance.

Khalil a ajouté que cette opération a plongé l’entité sioniste dans une situation sécuritaire non-vécue depuis des années, pour confirmer la poursuite et l’utilité de la résistance des Palestiniens. Cette dernière qui n’a pas été affectée par les mesures sécuritaires ennemies. Elle constitue également un message adressé à l’entité de l’occupation à l’ombre des changements politiques sur sa scène intérieure.

Et d’expliquer : Cette opération a prouvé la capacité de la résistance à utiliser de nouvelles méthodes face à l’ennemi et à créer la surprise dans plusieurs lieux et dans le choix des objectifs, en voie d’éliminer cette entité usurpatrice.

Pour sa part, le chef du mouvement du Jihad islamique, Ahmad el-Mudallal, a déclaré à Al-Ahed que l'opération d’Al-Qods est la preuve que la résistance est toujours vivante, et que l'ennemi sera tenu responsable de ses crimes.

Il a souligné que «ces opérations sont des réactions naturelles aux crimes commis par l'occupation, qui ne pourra pas arrêter la résistance du peuple palestinien ; le peuple qui met l'accent sur la culture de la résistance, pour réussir à contrecarrer le règlement politique.

El-Mudallal a souligné que les menaces de l'ennemi n'empêcheront pas le peuple palestinien de poursuivre la résistance, mais augmenteront plutôt son insistance sur la confrontation, notant que l'ennemi sioniste doit assumer l'entière responsabilité en cas d'escalade.

Mahmoud Al-Zahar, membre du bureau politique du Hamas, a expliqué à notre site que ces opérations héroïques prouvent qu'il n'y a pas d'avenir pour les sionistes sur la terre de Palestine, et montrent la détermination de la résistance et son souci de ne pas négliger les droits du peuple palestinien.

Al-Zahar a souligné que les Palestiniens ont le droit de se défendre par tous les moyens et qu'ils ont le droit de s'armer pour défendre leurs terres et leurs sanctuaires usurpés. Selon ses dires, «Israël» ne jouit plus de la sécurité tout au long des territoires occupés.

Al-Zahar a estimé que ce type d'opérations et de méthodes fut la raison qui a placé Gaza sur la voie de la libération il y a 17 ans, notant que ce sort sera inévitable pour toutes les terres occupées avec les armes des résistants et grâce à la bénédiction du sang des martyrs.

Comments

//