noscript

Please Wait...

Al-Zahhar à AlAhed: la guerre est ouverte avec l’ennemi, jusqu’à la disparition de l’entité sioniste

Al-Zahhar à AlAhed: la guerre est ouverte avec l’ennemi, jusqu’à la disparition de l’entité sioniste
folder_openRapports access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

La féroce attaque sioniste contre les villes de Cisjordanie occupée, y compris les incursions et les meurtres parmi les Palestiniens, n'est qu'une tentative de recherche d'une fausse image de victoire pour restaurer le pouvoir de dissuasion de l'entité sioniste. Le peuple palestinien s’est mobilisé partout, notamment à AlQods, au moment où les factions palestiniennes ont déclaré la mobilisation générale, sous le thème de la défense des lieux saints.

Le membre du bureau politique du mouvement Hamas, Mahmoud Al-Zahhar, a affirmé dans ce contexte que les opérations héroïques récurrentes sur tout le territoire palestinien occupé, annoncent la disparition de l’entité sioniste, rappelant les défaites cuisantes de l’occupation dans la Bande de Gaza.

Interviewé par AlAhed, Al-Zahhar a ajouté que les affrontements en cours dans la Cisjordanie et les opérations-martyres menées par les Palestiniens en riposte aux agressions de l’ennemi, sont le résultat de la constance des jeunes palestiniens. Des opérations qui prouvent, selon lui, la dimension des appréhensions et de la confusion dans lesquels le sioniste est plongé à tous les niveaux.

Selon Al-Zahhar, la Cisjordanie, où progressent les opérations et les affrontements, éprouve le besoin de l’unité loin de tout complot local ou extérieur contre le peuple palestinien.

«La guerre est ouverte avec l’ennemi et la résistance est attachée à la défense de son peuple, toujours prête à la confrontation», a-t-il affirmé.

Pour sa part, le porte-parole du mouvement Hamas dans la ville Al-Qods, Mohammad Hamadé, a indiqué que les récentes opérations palestiniennes ont obligé les colons à renoncer à la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa, pour effectuer la soi-disant «offrande de la Pâque juive».

Hamadé a mis en garde l’ennemi contre le retour sur sa décision d’empêcher les colons d’exercer le rite dans Al-Aqsa, affirmant qu’il n’a aucune confiance en les promesses de l’occupation, mais a la pleine confiance dans la capacité du peuple palestinien et de sa résistance face à l’occupation.

Selon ses dires, l’occupation fait marche arrière uniquement lorsque le peuple palestinien se redresse pour défendre ses lieux saints.

«L’occupant doit prévoir des opérations de résistance dans toutes les régions de la Palestine occupée. Il doit assumer la responsabilité de la tournure que prendront les faits s’il commet quelconque étourderie», a-t-il expliqué, notant que la résistance est prête à riposter à toute offensive ou violation commise par l’ennemi.

Hamadé a rappelé que l’opération «Épée d’Al-Qods» a rétabli la vraie taille du sioniste, qui n’est qu’un occupant.

«Cette opération a confirmé un esprit et mentalité palestiniens qui croient que la libération d’Al-Qods et de la Palestine est proche, plus que jamais», a-t-il ajouté.

Hamada a évoqué les opérations-martyres, notant que ces dernières permettent d'atteindre un état de dissuasion face à l'occupation, avec un haut degré de préparation et d'esprit de sacrifice parmi la jeunesse palestinienne, face aux tentatives de l'ennemi d'éteindre cette flamme rebelle qui confond et affaiblit son entité.

 

Comments

//