noscript

Please Wait...

Sayed Safieddine à l’Arabie: Nous n’accepterons plus d’être traités de terroristes

Sayed Safieddine à l’Arabie: Nous n’accepterons plus d’être traités de terroristes
folder_openLiban access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le président du conseil exécutif du Hezbollah, sayed Hachem Safieddine, a affirmé que «la politique d’intimidation exercée sur le monde arabe et islamique par l’Arabie saoudite doit cesser».

«Nous sommes tout à fait capables d’édifier une nation noble digne de ce nom et sans aucune soumission à l’étranger. Ce sera le grand thème de la période à venir», a souligné sayed Safieddine.

S’exprimant lors d’une conférence en soutien à l’opposition au régime des Saoud, à une date commémorant l’exécution de l’imam Nimr al-Nimr, considéré comme une figure de la contestation saoudienne, sayed Safieddine a appelé Riyad à «arrêter de nuire au Liban», l’accusant de vouloir «monter les Libanais les uns contre les autres».

«L’Arabie saoudite est appelée à ne pas intervenir en imposant ses points de vue au Liban», a-t-il encore déclaré, accusant le royaume de «faire obstruction, sanctionner et menacer». «C’est une ingérence flagrante dans le pays», a-t-il martelé.

Il faisait allusion aux récents propos de l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Liban Walid Boukhari. Jeudi dernier, le diplomate avait estimé que le Hezbollah représente «une menace à la sécurité» régionale et appelé les autorités libanaises à «mettre fin à l’hégémonie du Hezbollah sur tous les aspects de l’État».

«Si vous n’arrêtez pas, nous aurons une autre position», a menacé sayed Safieddine, martelant que son parti n’acceptera plus d’être traité de «terroriste et d’aventurier».

 

 

 

Comments

//