noscript

Please Wait...

Coronavirus: Trump tente d’assurer l’exclusivité d’un vaccin aux Etats-Unis

Coronavirus: Trump tente d’assurer l’exclusivité d’un vaccin aux Etats-Unis
folder_openAmériques access_time depuis 2 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Les Etats-Unis ont engagé un bras de fer avec l’Allemagne pour tenter de s’assurer l’exclusivité d’un vaccin contre le nouveau coronavirus actuellement en cours de développement par un laboratoire allemand, affirme samedi Die Welt.

Selon le journal allemand, le président américain Donald Trump essaierait d’attirer avec d’importantes ressources financières des scientifiques allemands travaillant sur un potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus, et d’en obtenir ainsi l’exclusivité pour son pays.

Ce vaccin serait alors «seulement pour les Etats-Unis», a affirmé au journal une source proche du gouvernement allemand.

Berlin tenterait de son côté de garder la main sur cette société en proposant à son tour des conditions financières intéressantes.

Cette rivalité concernerait l’entreprise de biotechnologie CureVac, basée à Tübingen dans le Bade-Wurtemberg.

Elle dispose aussi de sites à Francfort et à Boston aux Etats-Unis.

Son ancien patron, Daniel Menichella, avait été invité le 2 mars à la Maison Blanche pour y rencontrer Donald Trump, le vice-président Mike Pence et des représentants de sociétés pharmaceutiques travaillant sur la réponse à l’épidémie, avait annoncé l’entreprise sur son site, sans préciser les éventuelles offres financières proposées.

«Nous sommes très confiants dans notre capacité à développer un vaccin puissant d’ici quelques mois, avait alors déclaré M. Menichella, depuis remplacé à la tête de CureVac par Ingmar Hoerr, dans un communiqué de presse publié par son entreprise.

Celle-ci disait espérer démarrer «au début de l’été 2020» des premiers essais cliniques.

Cette information a été publiée dans un premier moment dans le journal allemand «Welt an Sonntag», puis reprise par le «Der Tagesspiegel» , et le «Stuttgarter -nachrichten».

Selon France Tv Info, aux Etats-Unis, un laboratoire américain aurait fourni les premiers échantillons d’un vaccin pour entamer les premiers essais cliniques sur des hommes.

La production en masse d’un vaccin grand publique n’est pas attendue avant, au moins, le premier trimestre 2021, précise le site web de la télévision selon lequel une course est engagée dans le monde pour produire le premier ce vaccin. L’enjeu étant aussi bien sanitaire que financier.

Comments

//