noscript

Please Wait...

Sayed Nasrallah: «Nous défendrons la République Islamique…La région s’embrasera en cas de guerre contre l’Iran»

Sayed Nasrallah: «Nous défendrons la République Islamique…La région s’embrasera en cas de guerre contre l’Iran»
folder_openRésumés des discours access_time depuis 5 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Au dixième jour de l'Achoura, le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours via un écran géant devant des dizaines de milliers de partisans. Voici les idées essentielles de son discours:

«Que la paix de Dieu soit sur vous, sur son Messager et sur sa sainte famille. Que la paix de Dieu soit sur mon maitre l'imam Hussein, ses fils, ses compagnons et sa famille. Au début, nous présentons nos condoléances au prophète Mohammad qui a perdu son petit-fils, à sayeda Fatima, mère de l'imam Hussein…que la paix de Dieu soit sur vous chers frères fidèles, rassemblés ici pour répondre à l'appel de l'imam Hussein. Vous êtes les vrais partisans de l'imam. Je vous remercie pour votre participation massive et ceci reflète votre amour, votre passion pour cet imam. Nous remercions Dieu pour avoir facilité l'organisation et la tenue de cette cérémonie. Nous remercions surtout l'armée libanaise et les forces sécuritaires qui ont assuré le bon déroulement de cette cérémonie funéraire.

En ce dixième jour de muharram, et au milieu du siège, du danger et de la confrontation sanguinaire, nous entendons toujours l'imam Hussein à travers les opprimés, les déshérités, au long des époques, leur dire: Y a-t-il quelqu'un à me prêter main forte? L'imam voit vos poings levés et vos voix retentissantes, et il est satisfait de voir votre soutien.

A chaque année, nous réitérons la même position de l'imam Hussein qui a dit aux ennemis: je ne vous reconnais pas comme les humiliés. Et nous répétons son fameux verbe: Ce bâtard qui nous a placé devant deux choix: entre la mort ou l'humiliation, nous lui disons clairement: Loin de nous l'humiliation!

A travers ce slogan, l'imam Hussein a sacrifié sa vie devant les arrogants pour éveiller l'Humanité dans notre nation.

Nous commençons par la Palestine, la cause primordiale: nous répétons en tant que nation qu'il n'y a pas d'autre alternative au soutien au peuple palestinien, malgré le prix élevé de ce soutien, tant sur le plan local qu'international.

Nous sommes auprès de ce peuple face au complot visant à liquider la cause palestinienne. Ce peuple sera en mesure de protéger la sainte mosquée d'al-Aqsa. Nous sommes avec ce peuple, ses détenus, ses expulsés dans la diaspora. Nous allons soutenir les droits de ce peuple à vivre dignement.

Au Yémen, ce peuple continue de repousser l'agression injuste qui est devenue une guerre absurde. Cette guerre incarne l'injustice et l'oppression, la guerre contre lui est devenue un crime de guerre commis par un complot international. Les grandes puissances exploitent cette guerre pour vendre ses arsenaux d'armes, et l'Arabie Saoudite et Cie ne récoltent que l'humiliation et l'infamie. Toutes leurs allégations ne sont plus en mesure de justifier leur guerre. Il est temps que les Yéménites réalisent les véritables objectifs saoudiens et émiratis et qu'ils abandonnent le camp de l'agression pour entamer un dialogue national dans le but de restituer leur pays cher. En ce jour, nous appelons de nouveau à la fin de cette guerre. 

A Bahreïn, le peuple continue de souffrir, et le régime va loin dans la normalisation avec Israël. Il soutient toutes les agressions sionistes contre la Palestine, le Liban et la Syrie. Nous disons à ce peuple: par votre soulèvement pacifique, et vos cris sincères, vous pratiquez le vrai jihad sur le sentier de Dieu, et ce jihad portera son fruit parce que telle est la promesse de Dieu. Nous affichons notre soutien à nouveau à côté de vos revendications.

Pour ce qui est des sanctions US. Ces sanctions sont une agression US dans le but de faire pression sur le plan financier, suite aux échecs sionistes dans la région, et aux échecs US dans leur guerre par procuration en Syrie et en Irak. La résistance au Liban est depuis de longues années sur la liste du terrorisme.

Nous au Hezbollah étudions bien nos options. Nous disions que nous allons patienter face aux menaces imposées sur nous, mais lorsque ces menaces et ces sanctions touchent à notre population et à nos alliés, nous ne pouvons pas rester les bras croisés. Le gouvernement doit protéger les droits des Libanais, au lieu de se précipiter pour appliquer la volonté US.

Ce dossier doit être ouvert parce qu'il met en danger l'économie du pays.

Sur le plan israélien: les Libanais ont avorté la tentative israélienne de changer les règles d'engagement. L'ennemi, malgré les violations depuis 2006, respectait les lignes rouges. Mais la dernière agression contre la Banlieue Sud était une grande attaque. La position populaire et politique libanaise était très ferme. Ensuite est survenue la riposte de la résistance, qui a abattu un drone à la frontière. Malgré les menaces, nous avons confirmé les équations.

Je dis un mot à ceux qui ont allégué que l'armée sioniste a procédé à une mise en scène sur les soldats blessés: supposons que c'est vrai. L'armée légendaire israélienne est devenue une armée hollywoodienne. Pour la première fois, l'armée établit une zone de sécurité de 5 km à l'intérieur des territoires palestiniens occupés. Le Liban respecte la résolution 1701, et nous aussi, en tant que membre du gouvernement. Mais si l'ennemi bombarde ou attaque le Liban, les Libanais ont le droit légitime de défendre leur patrie.

Je confirme l'équation établie par les moujahidines ces derniers jours: en cas d'agression contre le Liban, notre riposte sera imminente et adéquate dans le but de défendre et protéger la souveraineté du pays. Pas de lignes rouges à respecter.

Aujourd'hui, le Liban s'impose sur les pays du monde. Tout le monde a contacté les responsables libanais. Les Libanais doivent savoir qu'ils sont forts par l'équation: l'armée, le peuple, la résistance. Ils doivent se comporter de la position du fort pour la protection des frontières, du pétrole et de l'eau.

Sur le plan économique: tout le monde parle de la crise, mais il existe une opportunité pour régler la situation. Certains responsables n'assument pas leur responsabilité, pour de multiples raisons comme la corruption et la mauvaise gestion du pays. Il incombe au gouvernement qui doit activer ses fonctions pour remplir les vacances dans le pays à la base de l'intégrité et des compétences.

Nous, au Hezbollah, tenons à coopérer avec tout le monde pour sortir de la crise. Nous tenons à tout dialogue, et nos constantes sont les mêmes: il ne faut aucunement toucher aux salaires des pauvres. On peut œuvrer pour multiplier les revenus, et le plus important est de combattre la corruption. Cherchons l'argent pillé par les richissimes du pays pour régler la situation économique du pays.

Dans le cadre de la lutte de la corruption, nous affichons à nouveau notre soutien aux pauvres. Avant de demander aux gens de sacrifier, il faut que l'Etat obtienne la confiance du peuple. Sinon, personne n'acceptera de faire de sacrifice. Observez l'expérience de la résistance: quand les gens ont assisté à la libération des détenus, à l'instauration de la sécurité, à la préservation du pays et à une vie digne, ils ont accepté de faire les sacrifices.

Nous refusons tout projet de guerre sur l'Iran, car cette guerre embrasera la région et elle sera une guerre contre tout l'axe de la résistance dans le but de mettre fin aux derniers espoirs de récupérer al-Qods et la Palestine. Nous ne serons pas neutres en cas de guerre contre l'Iran. Je vous dis clairement: cette guerre prévue marquera la fin d'Israël et la fin de la présence US dans la région.

Nous disons au monde: notre imam Ali Khamenei est l'imam de l'époque, et l'Iran représente le camp de l'imam Hussein. A ceux qui misent sur la guerre, la politique de famine, l'appauvrissement, nous disons: nous sommes comme l'imam Hussein qui malgré les dangers et les menaces a clamé haut et fort: loin de nous l'humiliation!

Notre leader, notre maitre, notre Sayed, nous sommes prêts à mourir mille fois sur le chemin de ton amour et ton soutien. Nous n'allons jamais t'abandonner sayed Ali Khamenei. Nous n'avons aucun plaisir dans cette vie sans toi. Nous misons sur notre force, notre axe de résistance qui n'a connu que les victoires, nous ne misons pas sur l'hypocrisie de l'Occident. Comme à chaque année, nous réitérons notre fameux slogan: A tes ordres imam Hussein!

Que la paix de Dieu soit sur l'imam Hussein, Ali bin Hussein, ses fils et ses compagnons».

 

Comments

//