noscript

Please Wait...

Dorian: début des évacuations aux Bahamas, bilan de 43 morts

Dorian: début des évacuations aux Bahamas, bilan de 43 morts
folder_openAmériques access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Eprouvés, fuyant la désolation et la mort, les rescapés de l'ouragan Dorian aux Bahamas ont commencé à être évacués vendredi, alors que les secours s'activaient dans l'archipel dévasté où le bilan humain a grimpé à 43 morts.

Dorian, qui a frappé les Bahamas en catégorie 5, la plus haute, a fait 43 morts, selon un nouveau décompte annoncé par Erica Wells Cox, la porte-parole du Premier ministre bahaméen Hubert Minnis, sur la chaîne américaine NBC News.

Après une traversée de plus de sept heures, plus de 260 habitants de l'île d'Abaco, évacués par un ferry affrété par le gouvernement, sont arrivés au port de Nassau à la nuit tombée vendredi selon un journaliste de l'AFP sur place. Un second ferry devait arriver dans la nuit.

Dans le chaos et la confusion, les opérations de recherches et de secours se poursuivaient, tant bien que mal.

«C'est très compliqué comme il n'y a presque pas de communications», a expliqué à l'AFP un responsable de l'agence bahaméenne des situations d'urgence, la NEMA.

«C'est notre Katrina», a estimé jeudi le ministre de la Santé, Duane Sands, en référence à l'ouragan qui avait semé la désolation en Louisiane en 2005. Le ministre a ajouté craindre un bilan définitif «épouvantable».

«Le public doit s'attendre à des informations inimaginables concernant le bilan humain et les souffrances», a-t-il mis en garde.

Dans la ville de Marsh Harbour, sur l'île de Great Abaco, dans le nord du pays, l'AFP a assisté à des opérations de collecte des cadavres. Environ 60% de l'île a été ravagée et des milliers de personnes y sont sans abri.

Maisons pulvérisées, voitures renversées, champs entiers de débris, bateaux échoués et nombreuses zones inondées... A perte de vue s'étend un paysage de désolation qui tranchait avec la traditionnelle carte postale touristique des Bahamas.

Selon l'ONU, 70.000 personnes ont besoin d'une aide immédiate dans cet archipel des Caraïbes: eau, nourriture, médicaments... L'organisation internationale a annoncé que 85 tonnes de vivres seraient envoyées au cours des trois prochains mois.

Dorian s'est «acharné» sur les Bahamas, au-dessus desquelles il est longtemps resté quasi immobile, faisant tomber jusqu'à 76 cm de pluie par endroits.

Comments

//