noscript

Please Wait...

achoura2019

« Je suis l’Élu », affirme Trump, en évoquant la guerre commerciale contre la Chine

« Je suis l’Élu », affirme Trump, en évoquant la guerre commerciale contre la Chine
folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Une expression qui évoque autant le Christ que «Matrix», et que le président américain s'applique à l'heure de dialoguer avec la Chine.

Et tout à coup, il lève la tête vers le ciel, les mains ouvertes, et lance : « Je suis l'Élu » (« I am the chosen one »). Donald Trump était en train d'évoquer sa guerre commerciale avec la Chine, qui contribue à faire planer une menace sur la vitalité économique de son propre pays.

Le président américain, vêtu de son traditionnel costume sombre, cravate rouge, accordait mercredi de longues minutes à la presse, au cours desquelles il n'a pas marché sur des œufs en se prenant pour le Messie.

"Quelqu'un devait le faire"

« Ce n'est pas ma guerre commerciale. C'est une guerre commerciale qui aurait dû être menée il y a longtemps déjà par d'autres présidents », a déclaré, dans les jardins de la Maison Blanche, l'ex-magnat de l'immobilier, dont le conflit, à coups de taxes douanières mutuelles avec Pékin, s'enlise et risque de peser sur la croissance mondiale. « Quelqu'un devait le faire », argumente-t-il alors à propos de sa stratégie commerciale.

« The Chosen One », en version originale, est une expression couramment utilisée, autant pour qualifier le Messie dans le vocabulaire religieux que dans la pop culture. Le personnage de Neo (Keanu Reeves) dans Matrix ou Harry Potter sont surnommés ainsi. 

C'est aussi le pseudo de l'une des personnalités américaines les plus célèbres, le joueur de basket-ball LeBron James, détracteur notoire de... Donald Trump.

 

Comments

//