Please Wait...

Emissaire français en Iran: Rohani répond à Macron

folder_openIran access_time depuis 10 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le conseiller diplomatique du président français, Emmanuel Bonne, en visite à Téhéran, a rencontré mercredi soir le président iranien Hassan Rohani. Lors de cet entretien, M. Rohani a déclaré que l’Iran avait «toujours laissé la porte ouverte à la diplomatie et au dialogue», a ajouté la présidence iranienne.

Et de poursuivre: «L’objectif restait la mise en œuvre intégrale de l’accord».

M. Rohani a ajouté que l’Iran attendait des autres parties qu’elles «appliquent totalement leurs engagements».

L’Iran exclut par ailleurs catégoriquement de renégocier l’accord comme le souhaite Donald Trump, et dit refuser le moindre contact avec les Etats-Unis tant que ceux-ci n’ont pas annulé les sanctions imposées depuis août 2018.

Au cours de cette rencontre, Emmanuel Bonne a remis au président iranien le message écrit de son homologue français, Emmanuel Macron.

Le haut conseiller diplomatique du président français, Emmanuel Bonne, en visite à Téhéran depuis mardi, avait auparavant rencontré le contre-amiral Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et son adjoint Abbas Araghchi.

«Aucune négociation n’est possible sous la pression», a déclaré M. Zarif avant sa rencontre avec M. Bonne, exhortant «les Européens» à «résoudre (le) problème» causé par la sortie des Etats-Unis de l’accord.

Téhéran exige des Etats encore parties à l’accord qu’ils prennent enfin les mesures qu’il réclame pour que soient garantis ses intérêts.

L’Iran a annoncé lundi produire de l’uranium enrichi à au moins 4,5%, soit au-delà du maximum autorisé par l’accord (3,67%) et a menacé de prendre de nouvelles mesures dans «60 jours» si ses demandes ne sont toujours pas satisfaites.

A 4,5%, le taux d’enrichissement est encore loin des 90% qui permettraient d’envisager la production d’une bombe atomique.

Comments

//