noscript

Please Wait...

Gaza: le Hamas effectue un exercice militaire d’envergure

Gaza: le Hamas effectue un exercice militaire d’envergure
folder_openPalestine access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le Hamas a organisé mardi un exercice militaire d'envergure dans la bande de Gaza, au lendemain du cinquième anniversaire de la guerre israélienne de 2014 contre l'enclave côtière.

Le ministère de l'Intérieur à Gaza a affirmé que l'exercice avait pour objectif de simuler une menace majeure pour la sécurité de Gaza et de vérifier l'état de préparation des forces du Hamas.

L’exercice a vu le niveau d’alerte augmenter parmi toutes les agences de sécurité de la bande de Gaza, une mobilisation générale du personnel de la réserve auprès des services de sécurité, le déploiement de barrages routiers et la fermeture par le Hamas de tous les points de passage terrestres et maritimes. Il a été dit aux pêcheurs qu’ils ne pourraient pas partir en mer.

Ce vaste exercice comprenait la police, des unités de renseignement et l’aile militaire du groupe, les brigades Ezz ad-Din al-Qassam.

Cet exercice intervient deux jours après la publication par l'armée israélienne des résultats d'une enquête sur une attaque à Gaza dans laquelle a été tué un officier des forces spéciales israéliennes par un tir ami d’un autre membre de l’équipe.

L’enquête a révélé un certain nombre d’erreurs tactiques et de planification inappropriée ayant conduit à l’échec de l’attaque.

La débâcle très publique et embarrassante a entraîné une série de remaniements au sein du renseignement militaire de l’armée d’occupation. Notamment, le chef de la division des opérations spéciales du renseignement militaire – qui ne peut être identifié que par son grade et son initiale, Brig. général «Gimel» – a démissionné de son poste la semaine dernière, après avoir décidé de le faire en août.

Selon des responsables du Hamas, les soldats venaient de «Sayeret Matkal» et avaient mené une attaque complexe pour piéger le matériel de communication du groupe à Gaza. Ils auraient traversé Gaza en camionnette civile à environ trois kilomètres de la frontière.

Comments

//