Please Wait...

Trump prêt à parler à Sayed Khamenei ou Rohani, sans condition préalable

folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Reuters

Le président américain Donald Trump se dit prêt à parler au leader de la Révolution iranienne, l'ayatollah sayed Ali Khamenei ou au président iranien Hassan Rohani, ce sans condition préalable, dans une interview accordée vendredi à la chaîne NBC News.

Le président américain réaffirme également dans cet entretien avoir renoncé à des frappes contre l'Iran, en représailles à la destruction en vol d'un drone de l'US Navy par l'Iran, jeudi près du détroit d'Ormuz, en raison des possibles pertes humaines qu'elles auraient pu entraîner.

Sayed Khamenei s'est dit à plusieurs reprises hostile à des discussions avec Washington. Mais, poursuit une seconde source iranienne, le message de Trump «lui sera transmis pour qu'il prenne une décision».

En parallèle, un commandant du corps des Gardiens de la Révolution a souligné à la télévision nationale iranienne que les bases militaires américaines au Moyen-Orient et le porte-avions déployé par les Etats-Unis dans la région étaient à portée des missiles de Téhéran. «Les forces américaines dans la région étaient une menace mais elles sont maintenant une opportunité (pour l'Iran) (...). (Les Américains) ne parlent pas de guerre avec l'Iran parce qu'ils se savent exposés», a déclaré le commandantgardiens de la force aérospatiale des Gardiens, Amir Ali Hajizadeh.

Comments

//