noscript

Please Wait...

achoura2019

Sayed Nasrallah: ’J’écarte toute éventualité d’une guerre sioniste contre le Liban, le front interne israélien n’y est pas prêt’

Sayed Nasrallah: ’J’écarte toute éventualité d’une guerre sioniste contre le Liban, le front interne israélien n’y est pas prêt’
folder_openRésumés des discours access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah s'est exprimé à l'occasion du 34ème anniversaire de la genèse de l'association des scouts de l'imam Mahdi. Voici les idées essentielles de son discours:

"Que la paix de Dieu soit sur vous. Au début, on condamne les crimes odieux commis hier au Srilanka, des crimes perpétrés par des groupes qui n'ont rien à voir avec les êtres humains. Les agences de presse ont identifié les responsables, nous attendons d'être poursuivis… Nous félicitons les chrétiens pour leurs fêtes religieuses mais malheureusement, le terrorisme ne permet pas aux gens de célébrer leurs occasions tranquillement.

Nous célébrons la naissance de l'imam Mahdi, et nous attendons impatiemment son avènement. Cette fête concerne tous les opprimés du monde.  

Dans les religions célestes, on partage tous des convictions et des croyances liées aux derniers Temps, c'est-à-dire, la dernière étape que l'Humanité va vivre, c'est l'étape où règneront la justice, l'équité, et l'égalité. La réalisation de cette promesse divine exige la présence d'un leader  capable de relever ce défi. C'est la promesse de Dieu dans la Thora, l'Evangile et le Saint Coran. Tout le monde converge sur cette idée, même si les croyants appartenant à ces trois religions croient à    différent. Pour les chrétiens, ils attendent Jésus Christ et les musulmans attendent le descendant de la famille du prophète, l'imam al-Mahdi, fils de l'imam Hassan al-Askari. Certains musulmans considèrent que cet imam est déjà né en 255 de l'Hégire, d'autres disent que l'imam naitra quand Dieu le décide.

En tout cas, l'avenir et le salut de l'Humanité seront réalisés aux mains du Christ et de l'imam al-Mahdi. Il faut vivre toujours dans l'espoir, l'espoir de la réalisation des victoires, de la paix, du bonheur… ceci est une promesse divine qui aura lieu grâce à la volonté de Dieu et à la décision de l'Humanité…

Parallèlement, le désespoir a un effet fatal sur les sociétés. Le désespoir provoque l'inaction, la dépression,  voire le suicide. Sur le plan collectif, la capitulation et l'inertie sont les pires conséquences du désespoir. Le plus dangereux est de capituler devant les défis et les dangers. L'Espoir au contraire constitue le motif pour persévérer et relever les défis quelles que soient les échéances.

A titre d'exemple, quand le peuple palestinien atteindra le sommet du désespoir, le deal du siècle passera facilement. Au Liban, la force des combattants qui ont lutté contre l'ennemi malgré les suspicions des autres, réside dans leur espoir.

L'association des scouts de l'imam Mahdi a pour mission d'éduquer nos jeunes à garder toujours l'espoir pour avoir la confiance en eux et pouvoir atteindre leur but.

Les frères m'ont présenté le rapport annuel lié aux activités de l'association des scouts de l'imam Mahdi, un rapport de 23 pages que j'ai lus en entier avec un grand plaisir. Je vous félicite pour les efforts et les progrès que vous faites en permanence. Parmi les activités auxquelles je tiens spécifiquement je souligne la lutte contre la drogue, l'analphabétisme, et les rapports sociaux. Je vous appelle à déployer des efforts sur le sujet des accidents routiers. Nous devons tous agir en ce sens pour freiner et diminuer le nombre des victimes.

Passons au dossier local:

1- pour ce qui est de la situation financière et le budget de l'Etat. Tout le monde au Liban est d'accord pour dire que la situation financière est critique et aigue.

2- Tout le monde aussi considère qu'il est urgent de trouver une solution pour ne pas arriver à la faillite.  Nous aurions aimé que les dirigeants politiques décident eux-mêmes et volontairement de trouver une solution à cette crise, mais il semble que les conditions fixées par le congrès Cedar ait poussé les responsables à débattre de cette question.

Tout le monde est conscient que la solution n'est pas facile. Il faut adopter des plans d'austérité quelque part. Nous devons tous faire preuve du sens de responsabilité parce que ce problème concerne tout le monde. Il faut être sage et courageux. Ceci signifie que lorsqu'on présente des propositions, il faut les étudier et les accepter après une étude sérieuse. Les parties désireuses de trouver des solutions doivent travailler ensemble pour trouver les meilleures solutions, et nous allons travailler de pair avec tout le monde en ce sens. Nous trouvons que la promulgation du budget annuel construit une occasion en or pour entamer le projet de réformes dans le pays, tout comme les débats en cours qui exigent des mesures rapides pour stopper la corruption et le gaspillage de l'argent public.

Nous sommes ouverts à toutes les propositions mais sommes attachés à des constantes comme quoi il ne faut pas toucher aux salaires des pauvres et des fonctionnaires.

Débattre des mesures de réforme ne doit en aucun cas être discuté sous la pression populaire. Nos ministres et nos députés tiennent des réunions multiples et approfondies et s'entretiennent avec tout le monde pour trouver des solutions convenables.

Par rapport aux propos sur une éventuelle guerre, je dois réagir à l'article de presse publié par un journal koweitien, puisque les médias sociaux ont largement débattu de son contenu.

Je voudrais dire que le contenu de cet article est erroné: je n'ai jamais dit qu'une guerre aura lieu l'été prochain. Je n'ai pas dit que je ne serai pas parmi vous dans la prochaine guerre, en tout cas cette question relève de la volonté de Dieu.

Je n'ai point dit que les dirigeants du premier rang seront tous tués et je conseille à la rédaction de ce journal de confier au journaliste qui a rédigé cet article de faire le scénario d'un film de fiction.

Personnellement, j'écarte l'éventualité d'une guerre israélienne contre le Liban. Peut-être j'ai tort, mais telle est ma lecture de la situation: le front interne sioniste n'est pas prêt, l'échec de toutes les mesures israéliennes de contrecarrer les frappes de roquettes, et l'incapacité de l'armée de l'air israélienne de trancher une guerre.

Pourquoi les Israéliens vont-ils aller en guerre alors que les Américains oeuvrent pour affamer les pays de l'axe de la résistance? Ils imposent des sanctions contre l'Iran et les mouvements de résistance dans le but de les affaiblir.

J'appelle les médias à faire preuve de crédibilité et de s'assurer de leurs informations surtout qu'ils diffusent des informations pareilles aux abords de la saison touristique au Liban.

Ces médias qui prétendent encore que des batailles ont lieu entre les forces iraniennes et russes à Alep et ailleurs en Syrie, et que le Hezbollah joue le rôle de médiation.

La chaine al-Arabiya diffuse des informations mensongères qui reflètent les aspirations de ses responsables.

De même, les propos sur des sanctions contre le président Nabih Berri et le Courant Patriotique Libre se sont avérés infondés. Ce n'est pas la réalité, mais les rêves des adversaires.

Pompéo vient d'annoncer que les acquittements dont jouissaient certains pays importateurs du pétrole iranien, ne seront pas prolongés. La position US pose un problème lié à  l'inflation des prix de pétrole. Trump a réagi à cette mesure en dévoilant des promesses saoudiennes et émiraties selon lesquelles les deux pays multiplieront la production pétrolière pour ne pas provoquer cette augmentation de prix dans le marché mondial.

C'est une manifestation de l'arrogance US qui cherche à sanctionner le Venezuela, la Russie, la Chine, l'Iran, la Syrie… où est la communauté internationale? C'est la loi de la jungle qui règne, l'administration américaine soutient le terrorisme de par le monde, offre al-Qods et le Golan à Israël, et fait fi des lois… ce monde entier qui observe le mutisme face aux politiques US est complètement ouvert à l'hégémonie américaine. C'est la faute des peuples du monde d'avoir ouvert la porte à l'arrogance US.

Trump soutient toutes les guerres contre notre région, refuse l'arrêt de la guerre contre le Yémen, et les peuples de la région doivent agir pour stopper cette politique despotique.

La position saoudienne et émiratie est honteuse. Pour le profit de qui ils ont pris cette initiative sur la production pétrolière?

Dans le monde arabo-islamique nous devons braquer la lumière sur la politique saoudienne et émiratie et leur rôle dans le deal du siècle.

Les groupes terroristes s'inspirent de la doctrine religieuse saoudienne qui a cherché la mort dans notre région. Ce qui a eu lieu hier en Arabie Saoudite est une interprétation pratique du proverbe arabe connu: " Celui qui prépare le poison en sera tué".

//