noscript

Please Wait...

achoura2019

Qassemi à al-Ahed: il ne faut pas négliger l’influence d’«Israël» dans la conduite britannique face au Hezbollah

Qassemi à al-Ahed: il ne faut pas négliger l’influence d’«Israël» dans la conduite britannique face au Hezbollah
folder_openRapports access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed - Téhéran

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a condamné les dernières mesures britanniques visant à mettre le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. «Ce qui se prépare est une erreur stratégique commise par Londres, sa mauvaise lecture de la situation régionale, et son comportement entraîneront l’instabilité dans la région», a-t-il déclaré.

«Ceux qui se précipitent à adopter de telles mesures doivent accepter les conséquences de leur comportement. De nombreux pays européens ont un comportement éclairé et équilibré contrairement à celui de la Grande-Bretagne et certains pays européens ont une approche beaucoup plus réaliste et adoptent des positions différentes vis-à-vis de la région», a signalé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

«Nous espérons que nous assisterons à une atmosphère plus sage et plus judicieuse afin de rétablir le calme et la stabilité dans cette région qui souffre depuis plusieurs années de plusieurs phénomènes dévastateurs, les guerres et le terrorisme», a ajouté Qassimi.

«Il est certain que si ces groupes terroristes n’ont pas été éliminés dans la région, nous assisterions à une expansion de leur présence dans la région et même sur le continent européen… Nous avons vu plusieurs attaques terroristes dans certaines villes européennes contre des civils innocents, mais grâce aux forces de résistance et au rôle majeur du Hezbollah ces menaces ont été éliminées».

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que «certains pays en plus de l'entité sioniste expriment leur colère face à ce mouvement et la lutte contre le terrorisme et à cette nouvelle situation dans la région, notamment la survie du pouvoir en Syrie et l'expulsion des terroristes en Irak, parce que se sont ces mêmes pays qui ont soutenu le terrorisme financièrement et militairement. Le Hezbollah a vaincu leurs outils et leurs projets dans la région notamment et a établi la stabilité au Liban, et c’est ce qui les rend en colère. C’est pourquoi il ne faut pas négliger le rôle de l'entité sioniste dans cette nouvelle mesure contre le Hezbollah.»

Comments

//