LE HEZBOLLAHSGRésumés des discours Infos d’ALAHED:S. Nasrallah: ’L’Iran est l’un des pays les plus influents du monde… il ne sera pas seul en cas de guerre régionale dirigée par les USA

Please Wait...

S. Nasrallah: ’L’Iran est l’un des pays les plus influents du monde… il ne sera pas seul en cas de guerre régionale dirigée par les USA

folder_openRésumés des discours access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours à l'occasion du 40ème anniversaire de la victoire de la révolution islamique iranienne.

Voici les idées essentielles de son discours:

Je voudrais donner la priorité dans mon discours à cet événement, pour faire le point sur le statut de l'Iran aujourd'hui dans la région. L'Iran a été placé par certaines organisations internationales en 13ème position sur la liste des pays influents dans le monde.

Je vais répartir mon discours en trois parties: l'époque du Shah et la victoire de la révolution, les exploits de la révolution et l'Iran d'aujourd'hui.

L'Iran était gouverné par une monarchie dirigée par le Shah Pahlavi. Au début des années 60, il gouvernait le pays d'une main de fer et son règne était despotique. Il a fait de son pays un vassal des Etats-Unis, qui ont spolié les ressources de ce pays. Plus de 60000 conseillers américains étaient présents sur le sol de l'Iran à cette époque. Il tissait des relations diplomatiques avec Israël et lui assurait tous ses besoins en pétrole.

Ensuite, un grand penseur et un leader courageux sans précédent a mené toute une révolution pour changer la donne dans son pays. Il s'agit de l'ayatollah l'imam Rouhollah Khomeiny. Sa révolution n'était pas une réaction à l'improviste. Il avait bien planifié son soulèvement et a coordonné les efforts avec ses partisans, dans le but de sauver l'Iran des projets cruciaux et dangereux de Shah.

Un grand nombre de figures religieuses, du peuple et des gens cultivés se sont ralliés au mouvement de l'imam. Dans les calculs logiques, le soulèvement de l'imam Khomeiny finirait par son emprisonnement. Mais il n'avait peur de rien, il a travaillé pour Dieu. Il a enduré toutes sortes de souffrances, tout comme le peuple partisan, et ils n'ont pas fléchi malgré tout.

L'imam a bien présenté sa vision et son approche, tant sur le plan politique, civil, régional, vital. Il a dénoncé les mauvaises politiques du Shah qui ont détruit l'Iran, affamé et assoiffé le peuple, et anéanti les secteurs économique, agricole et industriel.

Donc, cette révolution iranienne était un mouvement religieux, populaire, patriotique, et culturel auquel tout le peuple a pris part.  C'était une révolution pour les opprimés, les sinistrés et les torturés. C'était la réalisation de la promesse divine. Ils ont patienté, enduré et sont enfin sortis victorieux.

Passons aux exploits de la révolution:

- le régime despotique du shah a été bouleversé.

- les USA ont été expulsés de l'Iran.

- Israël a été chassé du pays et les liens interrompus. L'ambassade de la Palestine a remplacé celle d'Israël.

- La réalisation de l'indépendance totale de l'Iran: ce pays a préservé sa souveraineté pendant 40 ans et a rejeté les diktats. C'est un exploit majeur à souligner. Aujourd'hui, l'Iran est l'un des rares pays indépendants du monde. Les décisions iraniennes sont purement patriotiques.

- L'Iran a été protégé contre les pillages et les destructions. Les minorités sont respectées, les ressources sont protégées…

- L'unité nationale est toujours solide malgré les pressions occidentales visant à provoquer les minorités ethniques contre le pouvoir.

- Le pouvoir iranien a tenu bon face aux complots innombrables fomentés par l'Occident, malgré les assassinats des grandes figures. Dès le premier jour de la victoire de la révolution, le travail a commencé pour mettre en place le nouveau régime basé sur la souveraineté populaire ou ce qu'on appelle la démocratie. Un référendum populaire a été organisé, à l'issue duquel un gouvernement islamique a été instauré... Jamais les élections populaires n'ont été suspendues, quelles que soient les circonstances. 

- Dès la victoire de la révolution, une guerre atroce mondiale a été déclenchée contre l'Iran. Le monde entier soutenait Saddam Hussein, à part la Syrie et quelques pays. Ils ont fourni tout type d'armement à Saddam, et l'Iran a combattu et tenu face à cette agression durable. Puis, c'était la période de la reconstruction du pays, de la ténacité qui lui a permis de devenir un pays influent et fort.

Malgré tout, l'Iran n'a pas renoncé à ses responsabilités.

-Pendant 40 ans, l'Iran, le pays de la jurisprudence, est devenu, malgré les sanctions et le blocus permanent, et l'adversité régionale, un pays connu pour:

1- La créativité et la production scientifiques: l'Iran est le premier pays en production scientifique dans la région et le 16ème pays au monde.

2- Au temps du Shah, il y avait 300 universités, actuellement, il existe plus de 3000 universités et centres d'études.

3- Aujourd'hui, les statistiques montrent que 4348000 personnes sont des étudiants universitaires, 30000 professeurs universitaires, 75% des universitaires sont des femmes.

107000 livres ont paru, et 1230000 livres été publiés, 8000 femmes écrivaines, 712 femmes qui publient des livres. 20000 spécialistes en médecine.

4- Les progrès médicaux aussi sont importants: l'Iran est le 2ème pays au monde en termes de greffes de cellules souches. 50000 transplantations rénales, 97% des besoins en médicaments sont fabriqués en Iran et exporte au monde entier. L'Iran est le 11ème pays producteur de médicaments au monde, le premier pays au Moyen Orient en production de vaccins et de sérum.

L'Iran est le premier au monde en termes du taux de la longévité (espérance de vie).

5- Techniquement parlant, l'Iran est le 5ème pays au monde qui possède, fabrique et exporte la nanotechnologie.

6- il est le 2ème pays au monde dans le domaine des spécialités en ingénierie.

L'Iran occupe la 11ème place dans la technologie de l'espace, le 2ème pays au monde producteur de l'énergie.

7- Economiquement, l'Iran occupe la 18ème place mondiale.  55 milliards dollars le taux des revenus des productions agricoles.

8- L'Iran fabrique 90% de ses besoins militaires défensives et les experts sont tous des Iraniens.

9- L'Iran fabrique les navires et les moteurs marins, les avions, produit de l'électricité. 99% des villages et les régions riveraines sont alimentés en électricité.

10- l'eau potable est assuré au peuple tout comme l'essence.

11- Plus de 150000 associations caritatives pour s'occuper des familles des martyrs.  

12- l'Iran est le 2ème pays au monde qui fabrique les métros.

13- en termes de sport, pour les hommes et les femmes, 150 médailles d'or, 35000 entraineuses de sport, 143 types de sport pratiqués par les femmes.

Tout ceci se trouve dans le pays de l'Islam, de la République Islamique, dans le pays des institutions et de la loi, dans le pays de l'imam Khomeiny et Khamenei.

A l'époque du Shah, il y avait deux ou trois partis manipulés et gouverné par le Shah. Aujourd'hui, il existe 250 partis politiques. Les aspirations du peuple iranien sont grandes. Nous devons être équitables en parlant de l'Iran, ce pays de l'Orient, dans ce monde islamique qui importe la majeure partie de ses besoins.

Tous ces exploits sont réalisés grâce aux efforts, aux recherches, à la fatigue, à l'endurance et aux souffrances.

Dans la troisième partie, je voudrais évoquer les exploits de la révolution dans la région:

1- La religiosité a été ravivée. L'Islam a été ravivé.

2- la victoire sur les régimes despotiques.

3- La grandeur et la force grâce au rejet de l'hégémonie américaine.

4- L'affrontement du projet sioniste qui a adopté l'accord du Camp David, et le retrait de l'Egypte. Ceci a redonné de l'équilibre à notre région. L'Iran a soutenu les mouvements de résistance et le peuple palestinien, il a soutenu l'axe de la résistance.  

5- Le soutien de la résistance dans la région.

6- La mise en échec du projet américain dans la région

7- L'avortement du projet terroriste dans la région

L'Iran aujourd'hui:

Les médias déforment la réalité de l'Iran. C.ertains disent que ce qui se passe dans la région est une guerre entre l'Iran et l'Entité sioniste, d'autres avancent qu'il s'agit d'un conflit entre l'Iran et l'Arabie Saoudite. Ce n'est pas vrai. La guerre du sionisme date bien avant de la mise en place de la République Islamique.

En réalité, il s'agit d'une guerre US contre l'Iran depuis la victoire de la révolution islamique. L'Irak de Saddam, l'Arabie Saoudite et tous les autres qui font la guerre à l'Iran dans tous les plans, sont des outils aux mains des USA. Ben Salmane a reconnu qu'après 1970, les USA ont demandé à Riyad de combattre l'Iran à tous les plans. Ils ont ordonné aux Saoudiens de faire sortir la version wahhabite de l'Islam. Ils ont versé plus de 200 milliards de dollars pour cette fin. L'Arabie Saoudite n'a pas de projet rival pour combattre l'Iran, elle est seulement un outil américain.

Les Américains cherchent toujours leurs intérêts, et ils veulent vaincre l'Iran pour s'accaparer de ses richesses, pour entamer son rôle politique dans la région. Je vous le dis clairement: tout le monde peut renoncer à soutenir la cause palestinienne, mais l'Iran ne le fera jamais.  

Et comme l'Iran continuera à défendre ses politiques dans la région, la guerre US contre Téhéran se poursuivra. Et l'Iran continuera à soutenir les peuples de la région.

Nous constatons que le conflit dans la région persistera et prendra des formes diverses. L'Iran est le pays le plus fort dans la région, tout comme l'axe de la résistance. L'Entité sioniste réalise que les Arabes qui courent pour conclure la paix avec elle n'ont aucune influence effective sur le terrain.

Israël fera-t-il la guerre à l'Iran? C'est déjà du passé. Les pays du Golfe feront cette guerre? L'Arabie Saoudite et les Emirats sont dans l'incapacité face à un peuple non armé au yémen.

D'aucuns oeuvrent pour déclencher une guerre régionale contre l'Iran. Mais Trump n'osera pas le faire, non pas par gentillesse mais par incapacité. Sachez que l'Iran ne sera pas seul dans toute guerre contre lui, parce que notre existence en tant que mouvements et axe de résistance dépend de la survie et de la force de l'Iran.

Partant de là, la seule politique restante est le maintien des sanctions que nous allons affronter par notre ténacité et notre volonté.

J'appelle les pays de la région à revoir leurs positions envers l'Iran, ce pays frère et riche. L'Imam Khomeiny a dès le premier jour de la victoire tenu la main aux pays arabes, et les a appelés à former une union arabe similaire à l'Union européenne.

L'Iran est prêt à exporter ses productions scientifiques et à aider les pays de la région. Une telle ressource civilisée, économique et islamique n'est pas à combattre, mais à lui tendre la main.

J'appelle l'Etat libanais à coopérer avec l'Iran pour trouver des solutions aux crises sanitaire, électrique, à la crise routière, et aux besoins militaires pour faire face aux agressions israéliennes. Le gouvernement libanais osera-t-il accepter les aides et la coopération iranienne? Je suis prêt à assurer la défense militaire à l'armée libanaise en demandant l'aide de l'Iran. Nous avons besoin du courage et de la véritable indépendance au Liban. Faire primer les intérêts du peuple aux pressions américaines et autres doit être la priorité du nouveau gouvernement.

Avec l'imam Khomeiny, et depuis la victoire la révolution islamique, nous sommes entrés dans l'époque des victoires.    

// 0.772095