ACTUALITÉSMoyen OrientPalestine Infos d’ALAHED:Gaza : manifestation à la frontière, un Palestinien tué dans des heurts

Please Wait...

Gaza : manifestation à la frontière, un Palestinien tué dans des heurts

folder_openPalestine access_time depuis 19 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

De violents affrontements ont éclaté mardi soir entre manifestants gazaouïs et les forces israéliennes à la frontière avec «Israël», lors desquels des émeutiers ont lancé une vingtaine de grenades ainsi que d'autres engins explosifs en direction de soldats.

Au cours des heurts, un Palestinien de 17 ans a été grièvement blessé puis a succombé à ses blessures, a indiqué le ministère gazaouï de la Santé.

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que les troupes postées près de la barrière de sécurité séparant Gaza de l'Entité israélienne, ont ouvert le feu au cours d'une manifestation qui réunissait environ 200 Palestiniens.

«Ils ont brûlé des pneus et lancé des engins explosifs sur les soldats», a-t-elle affirmé. Aucun soldat israélien n'a été blessé, a-t-elle déclaré, ajoutant que «les troupes ont répondu avec des moyens anti-émeute et des tirs».

Dans le même temps, l'armée israélienne a indiqué que des coups de feu ont été tirés sur les soldats de l’occupation à Halhul au sud d’al-Qods occupée.

La semaine dernière, près de 10.000 protestataires palestiniens se sont rassemblés en plusieurs points le long de la barrière de sécurité qui sépare «Israël» de la bande de Gaza, malgré l'engagement du groupe de résistance Hamas auprès de l'émissaire égyptien à limiter les manifestations.

Le comité d'organisation du mouvement «La marche du retour», composé de toutes les factions palestiniennes de Gaza et dirigé par le Hamas, avait publié vendredi une déclaration demandant aux manifestants de ne pas s'approcher de la barrière de sécurité.

Ces instructions ont été ordonnées par le Hamas sur la demande de hauts responsables des services de renseignements égyptiens, qui s'emploient depuis des semaines avec l'ONU à forger une trêve durable.

De son côté, «Israël» a renforcé sa présence militaire à sa frontière sud, conformément à la décision prise mercredi dernier par le Cabinet de sécurité de réagir «plus sévèrement» après que des roquettes tirées depuis Gaza se sont abattues sur une maison à Beer Sheva (sud) et en mer au large d'une ville proche de «Tel-Aviv» dans la nuit de mardi à mercredi.

Source : sites web

Comments

// 0.493851