ACTUALITÉSMoyen OrientPalestine Infos d’ALAHED:Paris «regrette» la décision américaine de cesser de financer l’Unrwa

Please Wait...

Paris «regrette» la décision américaine de cesser de financer l’Unrwa

folder_openPalestine access_time depuis 7 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le président français Emmanuel Macron a «regretté» la décision américaine de cesser de financer l'Unrwa, l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, et a «marqué l'engagement de la France» à aider l'agence à sortir de cette crise sans précédent.

Lors d'un entretien mardi par téléphone avec le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, Macron a estimé que les services de l'Urnwa étaient «indispensables à la stabilité locale et régionale», selon un communiqué de la présidence française.

Le président «a marqué l'engagement de la France à contribuer à la réponse collective nécessaire pour aider l'Unrwa à sortir de cette crise et pour améliorer encore l'efficacité de son action», ajoute le communiqué.

Plusieurs mesures ont été prises en l'espace de quelques semaines par l'administration de Donald Trump, dont l'annulation de plus de 200 millions de dollars d'aide bilatérale et l'arrêt du financement de l'Unrwa, annoncée fin août.

En outre, les Etats-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington, accusant les dirigeants palestiniens de refuser de parler à l'administration Trump et d'engager des négociations de paix avec «Israël».

De leur côté, les responsables palestiniens, qui ont gelé tout contact avec le gouvernement américain depuis que le président des Etats-Unis a reconnu, fin 2017, Al-Qods comme capitale d'«Israël», ont aussitôt dénoncé de nouvelles «menaces américaines».

Les Etats-Unis étaient de loin le plus grand contributeur de cette agence onusienne, avec 350 millions de dollars (300 millions d'euros) versés en 2017.

La décision américaine a été qualifiée de «cruelle et irresponsable» par un responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Hanane Achraoui, et saluée par «Israël», qui accuse l'Unrwa de perpétuer le conflit israélo-palestinien.

Source : agences

Comments

// -0.304043