noscript

Please Wait...

Guerre en Ukraine: Biden annonce la fourniture de systèmes de défense antiaérienne à Kiev

Guerre en Ukraine: Biden annonce la fourniture de systèmes de défense antiaérienne à Kiev
folder_openEurope access_time depuis 13 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président américain Joe Biden, sur la défensive dans son pays, a annoncé mardi 9 juillet l'envoi de systèmes de défense antiaérienne à l'Ukraine, en marge du sommet de l'Otan à Washington.

«La Russie ne gagnera pas», a-t-il lancé avec force, dans un discours très attendu, après les interrogations sur sa capacité à défendre les couleurs du camp démocrate, à quatre mois de l'élection présidentielle.

Dans une déclaration commune, plusieurs pays de l'Otan, dont les États-Unis, ont confirmé l'envoi d'un total de cinq de ces systèmes, dont quatre batteries Patriot.

Ce système de missiles sol-air de conception américaine est particulièrement efficace pour intercepter les missiles balistiques russes.

Le cinquième système de défense antiaérienne annoncé mardi est une batterie de SAMP/T, des systèmes de missiles de fabrication franco-italienne, que l'Italie avait déjà dit être prête à livrer.

Seule une batterie Patriot, celle donnée par les États-Unis, représente une nouveauté par rapport à ce que Kiev s'est vu promettre au cours des dernières semaines, après des appels répétés de son président Volodymyr Zelensky.

Zelensky souhaite que l’Ukraine intègre l’OTAN

Ce dernier, arrivé mardi à Washington, a remercié les alliés pour leur «forte déclaration» de soutien.

Dans un discours dans la soirée, il les a également appelés, et particulièrement les États-Unis, à ne pas attendre le résultat des élections américaines en novembre pour affirmer leur soutien à son pays en guerre.

«Il est temps de sortir de l'ombre, de prendre de fortes décisions, de travailler, d'agir et de ne pas attendre novembre ou n'importe quel autre mois», a-t-il déclaré.

À l'occasion de ce sommet, Kiev souhaite également, mais sans illusion, que sa candidature pour rejoindre l'Alliance atlantique avance à Washington.

L'Ukraine souhaite en effet recevoir une invitation formelle en ce sens, mais plusieurs pays, dont les États-Unis, s'y opposent.

Elle devrait en revanche obtenir que cette promesse d'adhésion soit «irréversible», selon un diplomate, précisant toutefois que certaines conditions seraient ajoutées.

La Russie a fait savoir mardi qu'elle suivrait avec «une attention maximale» ce sommet des 75 ans de l'Alliance atlantique.

Comments

//