noscript

Please Wait...

Près de 60% des personnes tuées à Gaza sont des femmes ou des enfants, selon l’ONU

Près de 60% des personnes tuées à Gaza sont des femmes ou des enfants, selon l’ONU
folder_openPalestine access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre sont à 56-60%, voire plus, des femmes et des enfants, selon une estimation statistique onusienne présentée mardi sur la base des chiffres du ministère de la Santé à Gaza.

Cette explication en forme de mise au point intervient après que «le ministre des Affaires étrangères israélien» Israël Katz a une fois de plus attaqué, lundi, les Nations unies en leur reprochant de donner foi et crédit aux statistiques du mouvement de résistance palestinien Hamas.

La guerre génocidaire menée par «Israël» contre la bande de Gaza a fait jusqu’à présent 35.173 martyrs palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, selon un bilan publié mardi par le ministère local de la Santé.

Sur ces environ 35 000 décès, «25 000 ont été identifiés» par le ministère – c’est «données factuelles» –auxquels s’ajoutent «10 000 (morts) non identifié», a expliqué mardi Christian Lindmeier, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Sur les 25 000 identifiés, si l’on regarde les chiffres (du ministère) il y avait 40% d’hommes, 20% de femmes, 32% d’enfants et (…) 8% de personnes âgées hommes ou femmes», a-t-il ajouté.

Mais pour les personnes non encore identifiées, compte tenu du fait que, dans les ruines des maisons détruites, «il y a une forte probabilité de trouver plutôt des femmes et des enfants car ce sont généralement ceux qui restent à la maison», nous arrivons à «une projection statistique minimale» à «60% de femmes et d’enfants», a-t-il conclu.

Comments

//