noscript

Please Wait...

Les Écoles Al-Mahdi célèbrent les résultats d’une série de compétitions en langue française

Les Écoles Al-Mahdi célèbrent les résultats d’une série de compétitions en langue française
folder_openRapports access_time depuis 22 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Sous le patronage du chef du bloc des députés de Baalbek-Hermel, et membre du bloc Fidélité à la Résistance, le député Hussein Hajj-Hassan, la Direction de la Supervision Éducative de l'Institution Islamique pour l'Éducation et l'Enseignement- Écoles Al-Mahdi, a organisé une série de compétitions en langue française.

Pour cette fin, elle a tenu une cérémonie dans la salle «Martyr Sayed Mohammad Baqer Al-Sadr» au lycée Al-Mahdi - Hadath, en présence de plusieurs directeurs d'écoles, du personnel administratif et éducatif, ainsi que des étudiants participants.

Le député Hajj-Hassan a confirmé sa fierté du parcours de la Résistance, et des martyrs au sein de l'Institution Islamique pour l'Éducation et l'Enseignement.

«Cette institution d’enseignement a brillé au Liban et dans le monde grâce à son succès», a-t-il ajouté.

«Nous sommes fiers du parcours de notre Résistance et de nos martyrs. Cette fierté découle également des exploits médiatiques, culturels, éducatifs et pédagogiques et des campagnes de sensibilisation», a-t-il expliqué.

Hajj-Hassan a évoqué dans son discours l'importance de connaître les cultures des autres. «Un de nos objectifs en apprenant les cultures et les langues des autres est de les familiariser avec notre culture à travers notre connaissance de leur langue, et non seulement de nous familiariser avec leur culture», a-t-il précisé.

Et de rappeler que le monde a des préjugés contre le Hezbollah et la Résistance.

«Ils prétendent que nous sommes des subalternes, des terroristes ou des extrémistes, ce qui est faux. Ce qui s'est passé en Algérie et l'esclavage vécu en Afrique sont des exemples d'extrémisme et de terrorisme. Ils parlent d'égalité, de justice et de liberté. Venez voir ce qui se passe en Palestine ! Quelle liberté, quelle égalité, quels droits humains lorsque ces gouvernements et dirigeants étranglent leurs étudiants dans leurs universités, qui manifestent contre l'agression contre Gaza ?», a-t-il interrogé.

Selon lui, «la connaissance des sciences, des arts, de la philosophie et des cultures doit prendre en compte les nouveaux moyens technologiques».

«Sachez très bien qu'une partie du changement de l'équation dans la dernière bataille à Gaza réside dans la réussite de notre jeunesse sur les réseaux sociaux, à réfuter le récit occidental et à promouvoir le récit palestinien», a-t-il affirmé.

S'adressant enfin à la direction de l'institution islamique, Hajj-Hassan a dit : «Ce que j'ai vu aujourd'hui est attendu de votre part et illustre notre confiance en vous, en vos établissements et en vos enseignants. Nous sommes certains que vous êtes à la hauteur des sacrifices consentis et que vous formez une génération pour servir l’avènement de l'Imam Mahdi, et poursuivre le parcours de la Nation».

Comments

//