noscript

Please Wait...

qods2024

«Israël»: Dix mille foyers touchés par une panne d’électricité

 «Israël»: Dix mille foyers touchés par une panne d’électricité
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Des pannes de courant ont été signalées dans plusieurs «villes» à travers la Palestine occupée. Selon les rapports israéliens, environ dix mille foyers de colons ont été touchés par ces coupures de courant, attribuées à une panne survenue dans une centrale électrique.

Les «villes» touchées par ces interruptions de courant comprennent «Haïfa», «Petah Tikva», «Ashkelon» et «Bnei Brak». La Compagnie électrique a précisé que la perturbation était due à un problème survenu dans une unité de production à «Petah Tikva», entraînant initialement la déconnexion de 120 000 foyers.  Outre les «villes» mentionnées, des déconnexions ont également été rapportées à «Safed», et «Lod».

Une panne d’électricité après une attaque de missiles est l’un  des scénarios de guerre avec le Hezbollah. Le scénario de base suppose qu’il n’y aura pas d’électricité pendant 48 heures.

Il existe plusieurs objets en «Israël» qui, s’ils étaient touchés, pourraient entraîner une panne de courant dans toute l’entité pendant une journée ou plus.

Il y a quelques jours, des instructions ont été largement diffusées pour expliquer à la «population» comment s’approvisionner en nourriture et en eau. Ce texte a provoqué la panique sur les réseaux sociaux. Il a été recommandé de préparer des trousses de premiers secours, de s’approvisionner en eau potable et sanitaire, d’acquérir un transistor, des batteries et des chargeurs pour téléphones, de préparer tout le nécessaire pour la cuisine pendant une période où il n’y a pas d’électricité, de faire le plein de carburant, de préparer des vêtements chauds, papier toilette.

Le mois dernier, la panique a éclaté dans l’un des bureaux du «gouvernement» israélien lorsqu’un courrier électronique a été envoyé aux employés du bureau concernant la préparation du scénario et les mesures à prendre. Les employés ont eu peur et le bureau a souligné qu’il ne s’agissait que d’une préparation et non d’un avertissement réel.

 

 

Comments

//