noscript

Please Wait...

qods2024

États-Unis: fusillade dans une célèbre méga-église au Texas, l’assaillante abattue

États-Unis: fusillade dans une célèbre méga-église au Texas, l’assaillante abattue
folder_openAmériques access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Deux personnes, dont un garçon de cinq ans, ont été blessées par une femme qui a ouvert le feu, avant d'être abattue, dans l’église du célèbre pasteur et télévangéliste Joel Osteen, au Texas, un des plus grands temples religieux des États-Unis, a annoncé dimanche 11 février la police.

Armée d'un fusil et accompagnée d'un enfant, l'assaillante a fait irruption vers 14h (20h GMT) dans l'église, un ancien stade couvert d'une capacité de 16.800 places, a déclaré lors d'une conférence de presse le chef de la police de Houston, Troy Finner.

«La femme a commencé à tirer, mais des policiers sur les lieux, qui n'étaient pas en service, ont rapidement riposté et l'ont tuée», a-t-il ajouté.

Un enfant de cinq ans se trouve «dans un état critique» à l'hôpital, et un homme d'une cinquantaine d'années a reçu une balle dans la jambe, a poursuivi le chef de la police.

Mortalité par armes à feu

L'attaque a eu lieu entre deux services religieux, juste avant le début de l'office en espagnol, a indiqué le pasteur Osteen, 60 ans, dont les prêches transmis en direct à la télévision sont regardés par des millions de personnes chaque semaine.

Il s'est déclaré «bouleversé» par la fusillade.

«Je ne peux pas imaginer si cela s'était produit pendant le service de 11h... Nous remercions Dieu pour cela», a-t-il dit lors d'une conférence de presse, en ajoutant qu'il prierait pour les victimes et l'assaillante.

Le pasteur Joel Osteen a fondé en 1959 son église, qui n'a pas de dénomination particulière et se veut apolitique et charismatique.

Avec plus d'armes à feu que d'habitants, les États-Unis affichent le taux de mortalité par arme à feu le plus élevé de tous les pays développés.

Les fusillades y sont un fléau récurrent que les gouvernements successifs ont jusqu'à présent été impuissants à endiguer, de nombreux Américains restant très attachés à leurs armes.

Comments

//