noscript

Please Wait...

Le commandant des forces de défense côtière yéménites: Si l’agression sur Gaza ne cesse pas, notre réponse sera très dévastatrice

Le commandant des forces de défense côtière yéménites: Si l’agression sur Gaza ne cesse pas, notre réponse sera très dévastatrice
folder_openRapports access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

En réponse initiale à l'attaque sournoise menée par les forces américaines contre les forces navales yéménites, qui a fait 10 martyrs lors de la bataille en soutien à l'opération «Déluge d’Al-Aqsa», les forces armées ont lancé une opération militaire conjointe utilisant un grand nombre de missiles balistiques, de missiles maritimes et de drones, qui ont visé un navire américain qui soutenait l'entité sioniste.

Pour obtenir plus de détails sur cette opération, Al-Ahed a eu une interview exclusive avec le commandant des forces de défense côtière yéménites, le général de brigade Mohammad Al-Qadri. Il a confirmé que les opérations des forces armées yéménites se poursuivront.

«Nous nous sommes engagés et nous ne faillirons pas. Nous ne reculerons pas dans notre décision. Nous défendrons les enfants de Gaza jusqu'à ce que l'agression cesse».

Le général Al-Qadri a souligné que la prise pour cible, par les forces armées yéménites, des navires de guerre américains en mer Rouge n'était qu'une première réponse au bombardement contre la marine yéménite et à la mort de plusieurs martyrs.

Il a affirmé : «Nous devons nous venger des Américains, et c'est une réponse préliminaire. Les menaces américaines et britanniques ne nous intéressent pas. Si elles nous intéressaient, comment serions-nous entrés dans la bataille ? Nous sommes entrés dans la bataille pour défendre les enfants de Gaza et le peuple palestinien, car nous ne craignons pas les États-Unis».

Les Américains s'obstinent et refusent de reconnaître leur défaite

Concernant les détails de l'opération de la prise pour cible du navire américain dans la nuit de mardi, le général Al-Qadri a raconté à Al-Ahed le déroulement de l'opération.

«Mardi soir le 9 janvier 2024, il y avait un navire qui se dirigeait vers l'entité sioniste. Nous avons tenté de le contacter pour changer de cap, mais malheureusement, il n'a pas répondu. Des navires américains l'accompagnaient et lui assuraient une protection pour traverser la mer Rouge. Ils ont coupé les moyens de communications, soutenus par les navires américains. Alors, nous avons agi», a-t-il rapporté.

« Ensuite, les Américains ont tenté de protéger le navire, mais nous avons riposté avec des missiles et des drones. Les navires américains ont abattu plusieurs missiles, alors nous avons formé un arc de feu avec les différentes forces armées yéménites, et les navires américains ont été directement visés. Plus tard, ces navires se sont déplacés de devant le port d'Al-Makha vers l'île de Zaqar pour se mettre à l'abri, et nous avons observé des flammes dans le navire ciblé. Mais les Américains refusent de reconnaître leur défaite en mer Rouge, car ils se comportent comme s'ils possédaient le monde et les mers, et comme si personne ne peut les affronter», a-t-il expliqué.

Interrogé sur la position des forces armées yéménites face aux menaces américaines, le général Al-Qadri a répondu: «Nous, le peuple yéménite, nous les affronterons et nous les combattrons partout.»

 «Avec l'aide de Dieu, nous briserons leur arrogance grâce à l'armée et le peuple yéménites, car nous ne les craignons pas et nous sommes prêts à combattre.»

Le général Al-Qadri a souligné à Al-Ahed, la mobilisation des forces armées yéménites, notamment de la marine et des forces de défense côtière, pour dissuader l'ennemi. Il a également mentionné la création d'une salle d'opérations conjointe.

«Nous ne reculerons pas devant notre cause principale, qui est la cause palestinienne, et nous continuerons à défendre la Palestine et à cibler les navires israéliens ou ceux qui les soutiennent s'ils traversent la mer Rouge, jusqu'à la fin de l'agression et du siège sur Gaza. Nos options sont ouvertes et nos capacités sont très élevées».

Concernant les options des forces armées yéménites, le général Al-Qadri a confirmé que «leurs capacités sont très élevées, face aux objectifs américains et sionistes présents en mer Rouge et sur ses îles, comme Dahlak et Mioun.

«Nos capacités sont très élevées et nous possédons des armes qui n'ont pas encore été utilisées dans la bataille. Nous en sommes encore à l'étape de l'avertissement aux navires pour rebrousser chemin avant d'entrer dans les ports sionistes.»

Le général Al-Qadri a abordé les contours de la prochaine période.

«Si l'agression sur Gaza ne cesse pas et si les Américains ne reculent pas, notre réponse sera très dévastatrice, et nous entrerons dans la phase visant à couler des navires avec des armes de qualité et de portée appropriée», a-t-il mis en garde.

Il a rappelé que les forces armées yéménites possèdent une liste d'objectifs appropriés qui sont en cours d'étude.

"Nous n'abandonnerons pas le peuple palestinien, et il y a des intérêts et des bases américaines présentes à plusieurs endroits si la situation s'aggrave. Nous, le peuple yéménite, sous la direction de Sayyed Abdul-Malek Badreddine Al-Houthi, ne reculerons pas», a-t-il affirmé.

«Si la situation évolue, de nouvelles armes qui n'ont pas encore été utilisées seront mises en action, et nous remporterons la victoire, avec la permission de Dieu, car nous demandons justice, qui est l'arrêt de l'agression contre le peuple palestinien», a-t-il affirmé.

Le commandant des forces de défense côtière yéménites a conclu en affirmant que les opérations yéménites ne s'arrêteront pas tant que l'objectif principal de mettre fin à la guerre contre Gaza, ne sera pas atteint.

Il a enfin appelé à une prise de conscience arabe et islamique, notant que les États-Unis et le Royaume Uni sont faibles devant la volonté des peuples.

Comments

//