noscript

Please Wait...

Chili: le président refuse de recevoir le nouvel «ambassadeur israélien»

Chili: le président refuse de recevoir le nouvel «ambassadeur israélien»
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président du Chili a suspendu l'acceptation des lettres de créance du nouvel «ambassadeur israélien» en raison de l'intensification des attaques militaires en Cisjordanie occupée.

L'ambassadeur d'«Israël», Gil Artzyeli, s'est rendu jeudi dans les bureaux du gouvernement à Santiago, la capitale du Chili, pour présenter ses lettres de créance au président Gabriel Boric, en compagnie d'autres diplomates, mais il a été arrêté dans son élan.

Un fonctionnaire diplomatique a déclaré à l'Associated Press que l'ambassadeur «était déjà sur place, attendant d'entrer dans la salle, lorsque le ministre des Relations extérieures est venu le voir et lui a dit qu'en raison de la mort d'un adolescent de 17 ans dans une opération de l'armée israélienne, le président avait décidé de reporter la remise des lettres de créance».

Les forces d’occupation israéliennes ont abattu Odai Salah en Cisjordanie occupée jeudi, selon des responsables palestiniens.

Le «ministère israélien des Affaires étrangères» a condamné vendredi le gouvernement chilien.

«Israël voit d'un œil sévère le comportement déroutant et sans précédent du Chili. Cela nuit gravement aux relations» entre les deux parties, a déclaré le «ministère» dans un communiqué.

Il a ajouté que l'ambassadeur du Chili en Entité israélienne avait été convoqué au «ministère israélien des Affaires étrangères» pour un «entretien de recadrage» dimanche, «où la réponse d'Israël sera clairement expliquée».

Comments

//