noscript

Please Wait...

Les événements du 11 septembre : préparation du terrain à la guerre 

Les événements du 11 septembre : préparation du terrain à la guerre 
folder_openPresse occidentale access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Khamenei.ir

Afin de découvrir les raisons pour lesquelles les néoconservateurs américains ont réussi à réaliser leurs plans et à avancer vers leurs objectifs ambitieux, il est nécessaire de comprendre les causes et les motivations derrière les événements du 11 septembre. Peut-être que sans une telle compréhension, un lien manquera dans l'examen de cette question importante.

Le 11 septembre, les centres commerciaux, militaires et politiques américains se sont effondrés à la suite d'explosions avec d'énormes fumées et poussières. Lors de cet événement, deux avions de ligne ont percuté les tours du World Trade Center et un autre a percuté le Pentagone. De plus, un autre avion s'est écrasé, pour des raisons inconnues, avant d'atteindre sa cible. Selon les dernières statistiques, ces opérations ont fait plus de cinq mille morts et blessés. Immédiatement, l'état d'urgence a été déclaré partout aux États-Unis, et les villes Washington et New York ont été fermés. Les déplacements des responsables économiques et politiques étaient restés inachevés. Le ciel à travers l'Amérique a été déclaré zone d'exclusion aérienne et l'armée américaine a été mise en état d'alerte maximale. En outre, les pays européens étaient en état d'urgence non officiel et leurs forces de sécurité ont intensifié leurs opérations d'espionnage et de renseignement. Les programmes officiels des médias de masse en Europe ont été perturbés et des groupes de crise, des experts politiques et militaires ont tenu des réunions spéciales pour tenter de réduire l'insécurité qui s'est emparée de tous les appareils politiques et contrôler les troubles publics à la suite de cette crise de ce massacre. Sur cette base, les informations relatives aux événements et aux causes étaient sous le contrôle exclusif des forces de police américaines, et les informations conformes à l'administration américaine étaient diffusées.

Quelques heures après les opérations, le Président américain George W. Bush a qualifié les événements susmentionnés de tragédie nationale pour l'Amérique et a déclaré qu'il s'agissait d'une guerre. C'est une guerre contre l'Amérique. Il a ajouté qu'il s'agit d'une attaque contre un mode de vie, la démocratie et les valeurs du monde moderne. Bush a poursuivi en disant que l'Amérique est entrée en guerre. Une guerre entre le mal et le bien, et nous gagnerons cette guerre.
L'événement du 11 septembre a eu les conséquences ci-dessous. En fait, cet événement a préparé le terrain nécessaire à la réalisation des idées radicales des néoconservateurs américains.

En déclarant la guerre et en sortant sa gigantesque machine militaire, l'Amérique s'est référée à l'article cinq de l'OTAN pour la première fois en cinquante ans et s'est préparée à attaquer des cibles partout dans le monde. Cette mesure prise par l'Amérique marqua une nouvelle phase dans la politique et l'ordre internationaux.
Les événements du 11 septembre ont créé de nouvelles situations. Militarisme et nationalisme se sont mélangés, et les néoconservateurs sont entrés dans une nouvelle phase de leur interaction avec le monde. La première étape de cette interaction a été l'attaque contre l'Afghanistan.

L'événement du 11 septembre a préparé le terrain nécessaire aux néoconservateurs pour concrétiser leurs idées. Même si les actes terroristes sont attribués à des forces extérieures aux États-Unis d’Amérique dirigées par Oussama Ben Laden, de nombreux experts ont soutenu que les autorités américaines, par un plan préconçu, étaient responsables des explosions afin de créer une opportunité pour leurs objectifs.

Théories sur les causes de l'événement

Certains chercheurs, s'appuyant sur de nombreuses preuves, pensent que les États-Unis d’Amérique eux-mêmes sont la cause de l'événement du 11 septembre. Étant donné que la possibilité que les événements du 11 septembre aient été planifiés et exécutés par des agents américains radicaux ouvre une nouvelle porte pour analyser les politiques des néoconservateurs et montre leur détermination à atteindre leur objectif d'unilatéralisme américain, certaines des preuves liant l'Amérique aux événements du 11 septembre seront brièvement cités.

Il convient de mentionner qu'à la suite de l'événement du 11 septembre, les appareils d'État et les médias de masse aux États-Unis ont habilement manipulé les informations entourant l'événement à leur guise. Malgré le fait qu'il y avait une censure massive des médias, de nombreuses opinions opposées ont été exprimées par d'éminentes élites et théoriciens américains et non américains en ce qui concerne l'origine du 11 septembre et les événements qui ont suivi.

Lyndon Hermyle LaRouche Jr., un ancien candidat présidentiel américain et l'un des analystes des questions politiques et économiques, a exprimé des opinions franches et claires à cet égard. Dans une interview, il a affirmé que l'événement du 11 septembre avait été planifié et exécuté par des politiciens américains chevronnés afin de canaliser et de rediriger l'administration de George W. Bush vers un cours spécifique. Il a déclaré que le 11 septembre ne peut jamais être l'œuvre d'un groupe ou d'une organisation extérieure, car étant donné le fonctionnement du système de sécurité, ces événements n'auraient pu être possibles que par le biais de groupes et d'organisations de sécurité internes ; et au plus haut niveau des autorités de sécurité, bien sûr, il aurait pu y avoir une coopération avec d'autres, mais de manière limitée, mais ce qui est évident, c'est que ces attaques étaient principalement contrôlées par des autorités et des organisations de sécurité américaines de haut rang. 

Ils voulaient organiser un coup d'État efficace contre Bush, ils n'avaient pas l'intention de renverser le gouvernement, mais ils voulaient déplacer l'administration Bush dans la direction qu'ils voulaient.
Lors de la conférence de presse avec le Premier ministre japonais (Koizumi Junichiro), Bush a prononcé un discours qui a ajouté aux ambiguïtés entourant les raisons des explosions à New York.

Dans son livre, The Big Lie, écrit sur le 11 septembre, le chercheur français Thierry Meyssan déclare que des enquêtes officielles complètes sur l'incident quant à la façon dont il s'est produit n'ont pas été menées, mais le récit officiel a également confirmé l'idée de deux jets, en tant qu'accusé sans prouver leur existence ou leur implication dans l'incident. Immédiatement, l'accent a été mis sur la démolition des bâtiments endommagés et la collecte des débris et tout ce qui se trouvait dans cet endroit a été placé sous le contrôle du F.B.I et a été déclaré secret de la défense nationale. La rapidité avec laquelle les débris ont été ramassés a soulevé des soupçons chez les pompiers du service d'incendie de New York, car ils n'ont pas trouvé les responsables de Washington convaincants et ils étaient certains que le carburant des deux jets n'était pas suffisant pour faire fondre le squelette en acier des deux tours en si peu de temps, et pratiquement et chimiquement c'est impossible, à moins que les deux tours ne soient en carton. Pour cette raison, les responsables des pompiers ont demandé une enquête afin de clarifier les faits pour savoir si une explosion s'est produite au pied des deux tours ou non. Cependant, les autorités du F.B.I n'étaient pas d'accord avec cette suggestion. Il y a un autre mystère ici, puisque ce n'est qu'à l'aide d'explosifs que les immeubles de grande hauteur peuvent être démolis, alors que dans ce cas, il n'y a aucune autre preuve ou image pour montrer ce qui s'est passé au bas des deux tours.
Dans une interview à France TV, Meyssan dévoile des secrets qui ne peuvent être saisis que par des experts en sciences aérospatiales. Il déclare qu'à la suite d'une séance de questions-réponses avec les experts dans ce domaine, il est devenu clair qu'il est impossible pour les avions de ligne, comme ceux qui se sont écrasés sur le World Trade Center, de réaliser une cible aussi précise sans disposer de radars prédéterminés à l'intérieur des deux tours. C'est exactement ce qui s'est passé deux heures avant l'attaque qui a brouillé les radios et les télévisions à portée de cette zone. Ainsi, sans ces radars, il n'aurait pas été possible d'atteindre la précision de la cible, même si plusieurs jets avaient effectué cette tâche simultanément. D'autres aspects jettent un doute sur l'implication d'agents étrangers dans les explosions.
[…]

Dans l'ensemble, il existe des preuves substantielles qui indiquent que le 11 septembre a été perpétré par les néoconservateurs américains afin de créer l'opportunité d'atteindre leurs objectifs tels que le renforcement du militarisme, l'attaque de pays comme l'Irak et l'Afghanistan et l'enrôlement d'autres pays dans la soi-disant lutte contre le terrorisme. Cela suggère la volonté et la détermination des néoconservateurs à consolider à tout prix la puissance américaine à travers le monde.
 

Comments

//