noscript

Please Wait...

Iran: «Israël sera bientôt effacée de la carte du monde… La Palestine est lourdement armée», affirme le général Salami

Iran: «Israël sera bientôt effacée de la carte du monde… La Palestine est lourdement armée», affirme le général Salami
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le chef des Gardiens de la Révolution islamique d’Iran, le général de division Hossein Salami, a assuré vendredi que «l’entité sioniste serait bientôt effacée de la carte du monde», révélant que «la Palestine était lourdement armée».

«Les arrogants ont implanté l’entité dans la région et les politiques des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne lui assurent la sécurité», a affirmé le général Salami, lors de son discours à l’occasion de la «Journée internationale d’Al-Qods».

«Les alliances de normalisation avec les oppresseurs n’accordent pas aux Palestiniens ni la paix ni la sécurité», a-t-il ajouté.

Le général Salami a indiqué que «le chef martyr Qassem Soleimani a réussi à organiser les rangs des combattants, et à élargir la confrontation avec l’entité sioniste».

«Un seul Palestinien a embarrassé toutes les forces de l’ordre israéliennes», a-t-il souligné, faisant allusion aux opérations héroïques des jeunes palestiniens dans l’entité sioniste.

«Vous êtes confrontés à votre effondrement social, vous savez que les Etats-Unis sont vaincus et ne peuvent pas vous aider», a-t-il déclaré s’adressant aux Israéliens.

Et de poursuivre: «Vous savez que nos ripostes sont promptes, vous savez qu’elle sera notre réponse à toute faute de votre part».

«Blesser un seul Palestinien est devenu coûtant pour l’entité sioniste, la Palestine est désormais lourdement armée», a mis en garde le chef des Gardiens de la Révolution islamique.

Des milliers d'Iraniens ont manifesté vendredi à travers le pays pour marquer la «Journée d’Al-Qods» en soutien aux Palestiniens, alors que la tension est très vive depuis plus d'un mois dans les Territoires palestiniens occupés par «Israël». 

Depuis la Révolution islamique de 1979, la «Journée d'Al-Qods» (Jérusalem en arabe) a lieu tous les ans lors du dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman, en solidarité avec les Palestiniens.

Ces manifestations se déroulent alors que des heurts ont éclaté plus tôt dans la journée sur l'esplanade des Mosquées à Al-Qods entre manifestants palestiniens et policiers d’occupation israéliens, faisant 42 blessés.

Au cours des deux dernières semaines, de violents accrochages ont fait plus de 250 blessés palestiniens dans et autour de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam.

Comments

//