noscript

Please Wait...

Télégramme

Le vice-commandant des Gardiens de la Révolution islamique à Al-Ahed: toute imprudence contre l’Iran accélèrera la disparition de l’entité sioniste

Le vice-commandant des Gardiens de la Révolution islamique à Al-Ahed: toute imprudence contre l’Iran accélèrera la disparition de l’entité sioniste
folder_openRapports access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le commandant adjoint des Gardiens de la Révolution islamique, le général Ali Fadawi, a affirmé que la Révolution islamique qui fêtera bientôt son 43e anniversaire, porte la bannière du droit, alors que le front du mal n’a jamais réussi à remporter une victoire, même mineure, contre elle.

Interviewé par Al-Ahed à l’occasion de la commémoration annuelle du martyre du chef de la force Al-Qods, le général Qassem Soleimani et du vice-président du Hached Chaabi, le chef Abou Mahdi Al-Mouhandes et de leurs compagnons, le général Fadawi a commenté les récentes menaces sionistes contre l’Iran.

«En fait, lorsque l'esprit cesse de fonctionner, ces idioties sont émises par les responsables sionistes. Cependant, lorsque les États-Unis, ce plus grand criminel, qui prétend constituer une superpuissance, reconnait avoir essuyé une défaite en face de la République islamique, les menaces de l’entité sioniste ne peuvent être réalistes», a-t-il dit

Et d’expliquer que l’ennemi sioniste n’ose point entrer dans une telle aventure imprudente.

«Les menaces sionistes ne sont qu’une propagande visant à assurer des gains intérieurs, à l’ombre notamment du clivage sur la scène interne de l’ennemi», a-t-il ajouté.

Et le général Fadawi d’affirmer que la Nation islamique attend avec impatience que l’entité sioniste commette une telle idiotie, qui accéléra la mise en œuvre de la promesse divine, à savoir, la disparition de cette entité usurpatrice de la carte du monde.

En réponse à une question sur la revendication, par l’entité sioniste, de son rôle dans le crime de l’assassinat des deux martyrs, Soleimani et Al-Mouhandes, le général Fadawi a rappelé que ces aveux ne sont pas nouveaux.

Selon ses dires, le front du mal et de l’injustice commandé par les États-Unis, est unifié contre la République islamique, dans tous ses actes hostiles venant de n’importe quelle partie de ce front obscurantiste.

«Nous attribuons la responsabilité totale aux États-Unis, parrain de ce front. Ainsi, tout acte mené contre nous, privera les États-Unis de la sécurité et de la paix dans les quatre coins du monde», a-t-il clamé.

S’adressant aux populations de la résistance dans le contexte de la commémoration du martyre de Haj Qassem et d’Abou Mahdi, il a dit : « «Nous avons réalisé la révolution islamique sous la direction de l'imam Khomeiny (que Dieu soit satisfait de lui), et puis il y a 30 ans, nous luttons toujours sous la sage direction de l'imam Khamenei. Tout ce que nous avons fait était conforme à l'Islam authentique, sur la voie du Prophète Mohammad (PSL) et en application des dispositions du Noble Coran. Le Coran s'adresse à nous clairement quand il dit qu'il n'y a que deux fronts dans la vie, à savoir, le parti de Dieu et le parti de Satan. Dieu a promis la victoire du parti de Dieu face à la partie adverse. Quand nous croyons en cette promesse divine, nous n'avons aucun doute en sa réalisation. De fait, le parti de Satan, ne pourra jamais remporter de victoire contre le parti de Dieu. C’est la promesse divine», a-t-il expliqué.

Et de conclure que la Révolution islamique qui fêtera prochainement son 43e anniversaire, prône le droit, alors que le front du mal n’a jamais remporté une victoire, même minime, contre elle.

Comments

//