noscript

Please Wait...

Pourparlers de Vienne : Téhéran affirme n’avoir eu aucun dialogue direct avec les États-Unis

Pourparlers de Vienne : Téhéran affirme n’avoir eu aucun dialogue direct avec les États-Unis
folder_openIran access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Irna

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré concernant les propos du conseiller américain à la sécurité nationale qui prétendait avoir envoyé un message direct à l'Iran : «Il n'y a eu aucun dialogue direct avec les États-Unis concernant les pourparlers de Vienne ces derniers mois. Certains messages écrits et non écrits, ont été reçus par Enrique Mora, au sujet des négociations, et ils ont été répondus immédiatement.»

Saeid Khatibzadeh a déclaré lundi lors d'une conférence de presse que malgré l'affirmation du conseiller américain à la sécurité nationale concernant l’envoi d'un message direct à l'Iran lors des négociations nucléaires à Vienne, la République islamique n'avait pas discuté directement avec les États-Unis ces derniers mois.

«Certains messages ont été reçus par Enrique Mora sous forme écrite et non écrite depuis le début des pourparlers à Vienne sur les questions de négociation et les réponses ont été données.», a précisé le porte-parole de la diplomatie iranienne.

«Au cours de ces pourparlers, peut-être plus que dans tout autre cycle de pourparlers, nous avons été confrontés à une campagne de diplomatie publique et des médias de certains de ces pays contre ce qui se faisait dans les salles de dialogue. En particulier, les trois pays européens, au lieu de consacrer leur temps et leur énergie à des négociations sérieuses, se sont parfois lancés dans des campagnes médiatiques, et à la fois de la désinformation et des informations fabriquées ont été données.», a souligné le chef du bureau de la Diplomatie publique du Ministère iranien des Affaires étrangères.

«Aujourd'hui, nous avons deux nouveaux textes convenus, qui sont le résultat d'un dialogue très intensif qui s'est déroulé à Vienne ces derniers jours, ainsi que de quelques jours de respiration qui ont eu lieu. De nouveaux textes des commentaires de l'Iran ont été inclus avec l'équipe précédente, et nous avons des textes sur lesquels poursuivre les discussions futures.», a ajouté Khatibzadeh.

«Les autres parties devraient faire attention au fait que s'ils étaient entrés dans les derniers jours avec la même approche que le premier jour, nous aurions pu atteindre ces textes plus tôt comme base de dialogue.», a annoncé ce haut diplomate iranien.

 

Comments

//