noscript

Please Wait...

Nucléaire iranien: l’ONU demande à Washington et Téhéran de revenir aux termes de l’accord

Nucléaire iranien: l’ONU demande à Washington et Téhéran de revenir aux termes de l’accord
folder_openIran access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'ONU demande aux Etats-Unis de lever leurs sanctions envers l'Iran en conformité avec l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 et à Téhéran de revenir à ses engagements pour limiter son programme atomique, a déclaré mardi la secrétaire générale adjointe de l'ONU pour les Affaires politiques.

«J'appelle les Etats-Unis à lever leurs sanctions comme indiqué (dans l'accord) et à étendre les dérogations concernant le commerce du pétrole avec l'Iran», a déclaré Rosemary DiCarlo, alors que des négociations internationales ont repris à Vienne sur le programme nucléaire iranien.

«L'extension des dérogations américaines concernant certaines activités civiles liées au nucléaire (...) est également importante», a ajouté la responsable au Conseil de sécurité de l'ONU.

«Des prolongations de dérogation sont également nécessaires pour le transfert d'uranium enrichi hors d'Iran en échange d'uranium naturel», a-t-elle précisé.

Quant à l'Iran, «nous (lui) demandons de revenir sur les mesures prises qui ne sont pas conformes à ses engagements liés au nucléaire» dans le cadre de l'accord, a-t-elle poursuivi.

Ces remarques interviennent tandis que le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, a pour sa part estimé que des modifications devront être apportées au traité initial, «2022 est une année tellement différente de 2015».

Dans une déclaration commune, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France, parties de l'accord nucléaire avec la Russie et la Chine, ont assuré que «la porte diplomatique restait fermement ouverte pour un accord maintenant».

L'ambassadeur iranien à l'ONU, Majid Takht Ravanchi, a assuré que son pays, pour reprendre ses engagements dans l'accord nucléaire, «n'imposait aucune pré-conditions ou nouvelles conditions», et que toutes ses mesures prises depuis le départ de l'accord des Etats-Unis étaient «réversibles».

Comments

//