noscript

Please Wait...

Télégramme

Frontière maritime: le médiateur US renoncera si aucun accord n’est conclu entre «Israël» et le Liban prochainement

Frontière maritime: le médiateur US renoncera si aucun accord n’est conclu entre «Israël» et le Liban prochainement
folder_openLiban access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le médiateur américain dans les pourparlers israélo-libanais sur la démarcation de leur frontière maritime a déclaré que si aucun accord n'était conclu dans les mois à venir, il cesserait sa participation aux discussions, a rapporté dimanche soir le site d'information israélien «Walla».

Selon des sources israéliennes de haut niveau, Amos Hochstein, en visite en Entité israélienne dimanche, a estimé que la fenêtre d'opportunité pour parvenir à un accord allait se fermer à l'orée des élections libanaises prévues en mars 2022.

Après s'être rendu au Liban il y a 10 jours, Hochstein a rencontré la «ministre israélienne de l'Énergie» Karin Elharrar, ainsi que plusieurs responsables des «ministères de l'Énergie, des Affaires étrangères» et de la Guerre.

Un responsable israélien, cité par «Walla», a affirmé que Hochstein a clairement fait savoir qu'il ne renouvellerait pas les pourparlers directs tenus et interrompus plus tôt cette année.

«Si, dans quelques mois, il voit que les parties ne se rapprochent pas d'un accord, il abandonnera la question», a déclaré la même source.

Techniquement en état de guerre, les deux parties avaient entamé en octobre 2020 des pourparlers indirects par l’intermédiaire de l’ONU et des États-Unis, mais le processus a échoué à plusieurs reprises.

Les négociations restent teintées d’incertitudes: la superficie de la zone de litige continue de constituer une importante pierre d’achoppement.

Comments

//