noscript

Please Wait...

Sayed Safeiddine: Les FL ont commis le massacre de Tayouné pour entrainer le Liban dans la guerre civile

Sayed Safeiddine: Les FL ont commis le massacre de Tayouné pour entrainer le Liban dans la guerre civile
folder_openLiban access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le président du Conseil exécutif du Hezbollah, sayed Hachem Safeiddine, a affirmé vendredi que le massacre de Tayouné sera toujours un cri en face des criminels et des traitres qui provoquent les discordes, soulignant que le parti des Forces Libanaises (FL) est l’auteur du massacre du jeudi et en assume la première responsabilité.

S’exprimant lors des funérailles de plusieurs martyrs tombés dans l’embuscade tendue par les Forces libanaises à Tayouné, Sayed Safeiddine a clamé que le Hezbollah ne se taira point face à cette effusion de sang.

«Aucune goute du sang de nos martyrs ne nous affaiblira. Au contraire ce sang renforcera notre détermination à croire en notre droit», a-t-il dit.

Rappelant que les martyrs sont tombés par les balles de la traitrise et de la lâcheté, il a ajouté que ces personnes étaient toujours prêtes à consentir le sacrifice suprême pour Dieu. Il a affirmé que ce sang béni augmentera l’insistance à défendre le droit et les opprimés.

Le chef du conseil exécutif du Hezbollah a noté que la manifestation organisée jeudi était de nature pacifique, visant à exprimer une opinion, ce qui constitue un droit naturel.

«Parmi les participants, il y avait des avocats, des élites et des étudiants. Ce n’est pas la première fois que des citoyens se rassemblent devant le Palais de justice. Ce rassemblement aurait pu passer. Les participants délivrent leur message, sans aucune intimidation à quiconque», a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : «Lorsque nous avons été informés, tout comme les forces sécuritaires, que des groupes ont été amenés de plusieurs régions à Tayouneh, nous avons communiqué avec les services sécuritaires. Ils ont répondu qu’ils étaient au courant. Les Renseignements de l’armée nous ont affirmé que toutes les routes sont sécurisées, sinon nous n’aurions mené ce mouvement».

Sayed Safeiddine a estimé que l’armée ne prévoyait pas que quelqu’un avait pris la décision du meurtre, notant que ce qui a eu lieu est un massacre commis par un assassin criminel, de manière préméditée, avec détermination.

«Ce massacre a été commis par le parti des Forces libanaises qui assume la première responsabilité devant les proches des martyrs et devant tous les Libanais, qui étaient exposés aux périls», a-t-il insisté, notant que celui qui cible les civils est un lâche, faible, méprisable, car il sait que la partie ciblée possède la lucidité et la patience.

«S’ils jugeaient que nous mènerons une guerre contre eux, ils n’auraient osé agir de tel. Ces criminels faibles et vils ne sont point en mesure de se tenir en face des hommes et femmes ayant vaincu l’entité sioniste et les projets américains dans la région».

Et sayed Safeiddine de dire : «Aujourd’hui, je n’exagère point lorsque je dis que le parti des Forces libanaises œuvrait pour provoquer une guerre civile de nouveau, au Liban, et que ce parti s’employait durant les derniers jours à provoquer les gens et les régions. Aujourd’hui, ce parti (FL) a révélé sa face. Peut-être il est contraint et empressé ou bien ses maitres vaincus dans la région, se sont empressés de le pousser à cette démarche».

Selon sayed Safeiddine, le spectacle de jeudi est un des maillons dirigés par les États-Unis et financés par certains Arabes.

«Cette réalité doit être traitée avec une grande responsabilité par tous les Libanais. Nous serons toujours présents pour assumer nos responsabilités et protéger notre patrie, loin d’être entrainés dans la guerre civile. Nous sommes des gens de clairvoyance, de conscience, d'expériences et de sacrifices pour le bien du pays ».

Sayed Safeiddine a affirmé que ces martyrs ont sauvé le Liban de la guerre civile.

«Nous ne serons pas entrainés dans une sédition sectaire, ni dans une guerre civile. Cependant, nous ne pouvons tolérer que le sang de nos martyrs soit vain. Ce sang ne sera point perdu».

Il a appelé tous les Libanais et les responsables à réaliser qu’un parti au Liban œuvre en faveur des intérêts américains et veut plonger le pays dans la guerre civile. «J’appelle tous à assumer la responsabilité immédiatement, pour qu’il ne soit pas trop tard».

«Les services sécuritaires et judiciaires doivent également assumer leurs responsabilités et arrêter ces criminels pour les déférer devant la justice et les châtier».

Et sayed Safieddine de conclure : «Nous sommes aujourd’hui dans le contexte d’un nouveau projet américain, qui porte un nouveau danger, après la défaite du projet «Daech». Pourtant nous sommes prêts en tout moment et lieu pour défendre notre patrie, résistance et partenaires».

 

 

 

 

 

 

Comments

//