noscript

Please Wait...

Liban: nouvelle saisie de 28 tonnes de nitrate d’ammonium dans la Békaa

Liban: nouvelle saisie de 28 tonnes de nitrate d’ammonium dans la Békaa
folder_openLiban access_time depuis 21 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

L'armée libanaise a saisi lundi plus de 28 tonnes de nitrate d'ammonium dans une station-service de Ersal, dans la Békaa, indique un communiqué de l'institution militaire mardi, le nitrate d'ammonium étant un engrais qui peut être utilisé pour la fabrication d'explosifs.

C'est du nitrate d'ammonium, entreposé depuis des années sans mesure de sécurité, qui est à l'origine de la double explosion du 4 août 2020 au port de Beyrouth, ayant tué 220 personnes et blessé 6 500 autres.

«Après avoir reçu des informations sur la présence de nitrate d'ammonium à Ersal, une patrouille de l'armée a perquisitionné une station-service de cette localité et y a saisi 28.275 kilos» de ce produit chimique inflammable «stocké dans des sacs en nylon, et concentré à 26 % en nitrogène».

Quatre personnes --un Libanais et trois Syriens-- ont été arrêtés lors de cette perquisition.

Une enquête a été ouverte et des échantillons de nitrate ont été envoyés aux autorités concernées.

Vingt tonnes de nitrate d’ammonium avaient déjà été saisies dans la région de Baalbeck à la mi-septembre.

Plusieurs personnes ont été arrêtées, dont un homme d'affaires proche des Forces libanaises (FL), Maroun Sakr.

Mardi après-midi, la chaîne locale LBCI a rapporté que le juge d'instruction militaire, Marcel Bassil, a lancé des mandats d'arrêts à l'encontre de Maroun Sakr et de Saadallah Solh, propriétaire de la société Solh pour le fourrage et les grains, sous le chef d'accusation de «possession de matière explosive».

Comments

//