noscript

Please Wait...

Négligence médicale: un ex-prisonnier palestinien décède, l’état de santé d’un prisonnier se détériore

Négligence médicale: un ex-prisonnier palestinien décède, l’état de santé d’un prisonnier se détériore
folder_openPalestine access_time depuis 21 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Selon la Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers «l’ex-prisonnier et patient de leucémie Hossein Masalma est décédé à l’hôpital de Ramallah en Cisjordanie occupée.

Hossein Masalma, avait été transféré le 13 septembre 2021 de l'hôpital de Hadassa aux territoires palestiniens occupés en 1948 à l’hôpital d’Al-Istishari de Ramallah.

En février 2021, après être sur le point de mourir, les autorités de l’occupation israélienne ont été obligées de libérer le prisonnier Hussein Masalma, atteint de plusieurs maladies dont le cancer du sang, afin de fuir de leur responsabilité de sa mort.

Masalma, fait partie des centaines de détenus palestiniens qui souffrent des maladies chroniques et de la politique de l'occupation israélienne de la négligence médicale délibérée.

Hossein a été arrêté en 2002 et condamné à 20 ans de prison, avant qu'il ne soit connu qu'il a un cancer. Il est une victime de négligence médicale et de procrastination de l'administration pénitentiaire de l'occupation israélienne. Il a souffert de beaucoup de douleurs pendant plus de deux mois, et à chaque fois on lui a donné un analgésique, seulement, et après deux mois, il a été transféré à l'hôpital, et constaté qu'il avait un cancer du sang et que la maladie était à un stade avancé.

Le Club du prisonnier a affirmé qu’«Israël est le seul responsable de ce que l’ex-prisonnier Masalma a subi, par le crime de la négligence médicale contre lui, qui touche depuis longtemps et continue d’atteindre des centaines de prisonniers dans les prisons de l’occupation israélienne.»

Le Club a ajouté que «les données actuelles concernant les prisonniers malades incarcérés en Israël sont dangereuses, avec de nouveaux cas de tumeurs de différents degrés enregistrés, en particulier parmi les prisonniers qui ont passé plus de 20 ans.»

Détérioration de l’état de santé du prisonnier Abu Hmaid 

Une autre victime de la négligence médicale exercée par l’administration pénitentiaire de l’ennemi israélien : le prisonnier palestinien Nasser Abu Hmaid souffre récemment d’un état de santé très critique, selon le club du prisonnier palestinien.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui jeudi, le club a révélé que le prisonnier Abu Hmaid souffre de difficultés respiratoires et d’insuffisance pondérale.

Le prisonnier malade Abu Hmaid a un cancer aux poumons et il est détenu dans des conditions de détention très déplorables.

Le club du prisonnier palestinien fait assumer à l’occupation israélienne la vie du prisonnier malade, appelant les institutions internationales à faire pression sur «Israël» pour fournir les traitements nécessaires.

Dans des conditions déplorables et inhumaines, «Israël» incarcère plus de 5000 Palestiniens dans ses prisons, dont 230 enfants et 54 femmes. Sur ce nombre, 481 prisonniers sont détenus sans jugement, au titre d’une pratique illégale connue sous le nom de « détention administrative ».

Les autorités d’occupation suivent plusieurs politiques punitives contre les prisonniers palestiniens dont l’isolement, la privation des visites de leurs familles, les conditions atroces d’interrogatoire et de détention, la politique de la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, ainsi que la détention administrative.

Le Club des prisonniers appelle les organisations internationales des droits de l'homme, à intervenir d'urgence et sérieusement pour libérer les prisonniers malades des prisons de l'occupation et d'envoyer un comité médical neutre.

Comments

//