noscript

Please Wait...

L’occupation annule les visites aux prisonniers jusqu’à la fin de ce mois

L’occupation annule les visites aux prisonniers jusqu’à la fin de ce mois
folder_openPalestine access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par CPI

Le Club des prisonniers a déclaré que le Comité international de la Croix-Rouge a informé les familles des prisonniers aujourd'hui, jeudi, d'arrêter les visites jusqu'à la fin du mois de septembre, en raison des développements dangereux dans les prisons de l'occupation.

Les forces de répression et les unités spéciales de l'armée d'occupation étaient lourdement armées, et ont lancé des incursions et des répressions massives dans plusieurs prisons, notamment dans les prisons du «Néguev, Ramon, Ofer et Gilboa».

Les prisonniers ont répondu en incendiant 7 chambres dans la prison du Néguev complètement et 4 partiellement, et des affrontements ont éclaté dans d'autres prisons.

Le mouvement des prisonniers dans les prisons et les centres de détention de l'occupation a annoncé hier la mobilisation générale et la rébellion contre toutes les lois de l'administration pénitentiaire, au cas où les mesures répressives et punitives prises à leur encontre se poursuivraient pour le quatrième jour consécutif, après que six prisonniers aient réussi à arracher leur liberté en s'échappant par un tunnel de la prison de Gilboa.

L'administration pénitentiaire a imposé un certain nombre de sanctions à l'encontre des détenus, notamment des opérations de répression, de transfert et de fouille, notamment dans la prison de Gilboa, la fermeture de toutes les sections pénitentiaires des prisons, la réduction de la durée de leur pause, la fermeture d'installations telles que la laverie et la privation de la «cantine».

Hier soir, les gouvernorats de la patrie ont fait circuler des rassemblements massifs de soutien aux prisonniers face à la répression et aux attaques qu'ils subissent de la part de l'administration pénitentiaire de l'occupation.

Comments

//