noscript

Please Wait...

Ramadan2021

Nucléaire: l’Iran rejette la levée «progressive» des sanctions envisagée par Washington

Nucléaire: l’Iran rejette la levée «progressive» des sanctions envisagée par Washington
folder_openIran access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web  

Le ministère iranien des Affaires étrangères rejette la levée «progressive» des sanctions américaines qui lui ont été imposées.

Samedi, son porte-parole, Saeed Khatibzadeh, a déclaré à Press TV que la politique de son pays était de lever «toutes» les sanctions, alors que l'Iran et les autres membres au Plan d'action global conjoint (PAGC) (l'Iran et le P4 + 1) ont convenu, lors d'une réunion virtuelle, de reprendre les négociations nucléaires à Vienne mardi prochain.

Les Etats-Unis ont déclaré de leur part la participation à ces négociations au temps où Téhéran a affirmé qu’elle ne participera à aucun dialogue avec les États-Unis à aucun niveau. Si les autres signataires de l'accord recherchent des consultations bilatérales ou multilatérales avec les États-Unis, que ce soit à Vienne ou ailleurs, c'est à eux de décider, a souligné le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araghchi.

«Aucun plan étape par étape n’est envisagé», a affirmé samedi Saeed Khatibzadeh à la presse iranienne.

«La politique définitive de la République islamique d'Iran est la levée de toutes les sanctions américaines, que ce soit celles que [l'ancien président américain Donald] Trump a réimposées après son retrait du JCPOA ou celles qu'il a initiées, ainsi que les sanctions imposées dans tout autre cadre», a-t-il précisé.

Joe Biden s'est dit prêt à revenir dans l'accord de 2015, à condition que l'Iran tienne à nouveau ses engagements nucléaires qu’elle a progressivement réduits en riposte au retrait américain de l’accord et la réimposition de sanctions.

 

Comments

//