noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Arabie: opérations sécuritaires soudaines à Al-Qatif, le nombre d’arrestations a atteint 34

Arabie: opérations sécuritaires soudaines à Al-Qatif, le nombre d’arrestations a atteint 34
folder_openRapports access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Malgré la dénonciation de ses pratiques injustes et de ses violations arbitraires contre la population de la Province orientale en général et d'Al-Qatif en particulier, les autorités saoudiennes continuent de les harceler.

Il y a quelques semaines, les services de sécurité ont lancé une campagne directe contre d'éminents hommes religieux de Qatif. Des sources de l'intérieur de Qatif ont indiqué à notre site que «les soudaines opérations sécuritaires contre la population et les personnalités de premier plan de la région ne semblent pas s'arrêter, mais ont plutôt tendance à être élargies.

Selon les sources d’AlAhed, le nombre d'arrestations et d'incursions récentes à Al-Qatif et Al-Ahsaa a atteint 33 opérations contre des maisons sûres et des cafétérias, tandis que le nombre d'arrestations a atteint 34, y compris des universitaires, des jeunes hommes et femmes, et ceci à travers des points de contrôle surpris et en des convocations de masse.

Concernant le procès des détenus de Qatif et d'Al-Ahsaa, nos sources ont déclaré que 35 détenus politiques ont été jugés en secret sans connaître les détails de leurs sessions judiciaires, en privant leurs proches de toute information susceptible de les rassurer et de leur donner une image claire de leur sort en prison.

Parmi ces prisonniers opprimés, 3 femmes gisent à l'intérieur du centre de détention (une femme de la famille de Suleiman al-Dakhil de l'île de Tarut, et deux femmes de la famille d'Abdel-Al Tarouti du quartier d'Umm al-Jazm), elles ont été conduites en prison après la prise d'assaut de leurs maisons.

Les dignitaires religieux sayed Khodr Al-Awami, cheikh Abbas Al-Saeed et sayed Hashem Al-Chakhes partagent la même situation : enlèvement en plein jour et absence de toute information à propos d’eux ou de la raison de leur incarcération, mais ce qui est connu est qu'ils sont détenus à la prison de Dammam.

Mohammad Bou Jabara, un homme qui récite l’éloge de l’Imam Hussein, a été mis en détention ainsi que 14 autres, sur fond de tournage d'une vidéo à «Barr Al-Asfar» à Al-Ahsaa à l'occasion de l’Arbain de l'imam Hussein. Les dernières informations selon les sources indiquent son transfert à la prison de Dammam.

A tout ce qui précède, s’ajoute que les autorités ont démoli lundi la mosquée de l’Imam Hussein (la paix soit sur lui) à Al-Zara, au sud de la ville d'Al-Awamiya, dans une escalade dangereuse interprétée comme un ciblage odieux de tous ceux qui ont élevé la voix face à la dynastie des Saoud, à savoir que cette mosquée était le siège du martyr Cheikh Nimr Baqer al-Nimr, il y conduisait les fidèles, les guidait vers la vérité et condamnait l'injustice.

Jusqu'à présent, les incursions quotidiennes ont touché 15 villes du gouvernorat d'Al-Qatif, et le résultat est plus de 200 détenus d'Al-Awamiya seulement. Et les dirigeants saoudiens ne prêtent pas attention aux appels en matière de droits de l'homme et ne se préoccupent que d’étouffer les libertés et les voix.

Comments

//