noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

La présidence nie catégoriquement les dernières allégations du ministre israélien de l’Energie

La présidence nie catégoriquement les dernières allégations du ministre israélien de l’Energie
folder_openLiban access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le bureau de presse de la présidence de la République a démenti les allégations du ministre israélien de l'Energie, Yovan Steinitz, qui a prétendu que le Liban avait changé plusieurs fois de position sur la question des frontières maritimes du sud.

Le bureau a indiqué que le discours du ministre israélien est sans fondement, la position du Liban étant cohérente en ce qui concerne les négociations indirectes sur la démarcation des frontières maritimes, conformément aux directives données par le président de la République, Michel Aoun, à la délégation libanaise, notamment en ce qui concerne l'exercice par le Liban de ses droits souverains.

Le Liban et l’Entité israélienne, officiellement toujours en guerre, avaient achevé la semaine dernière un troisième cycle de négociations sous l'égide de l'ONU et des Etats-Unis, avec à l'horizon un quatrième round prévu début décembre.

«Le Liban a changé sa position à plusieurs reprises sur sa frontière maritime avec Israël. Sa position actuelle contredit non seulement sa position précédente, mais aussi la position du Liban quant à sa frontière maritime avec la Syrie qui prend en considération les îles libanaises près de la frontière», a tweeté vendredi matin le ministre israélien de l'Energie Yuval Steinitz.

 

Comments

//