noscript

Please Wait...

Le porte-parole des brigades du Hezbollah en Irak à AlAhed : Nous considérons les USA responsables de toute attaque, notre riposte sera dure et ferme

Le porte-parole des brigades du Hezbollah en Irak à AlAhed : Nous considérons les USA responsables de toute attaque, notre riposte sera dure et ferme
folder_openRapports access_time depuis 23 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Zeinab Daher, AlAhed

Lors d’une interview exclusive à notre site AlAhed, le porte-parole des brigades du Hezbollah en Irak, Mohammad Mohie, a considéré les Etats-Unis comme responsables de tout attaque contre les positions de la Résistance irakienne, affirmant que les brigades sont en mesure de riposter durement aux attaques américaines.

En prenant pour cible les Forces de mobilisation populaires (FMP) directement ou par l'intermédiaire d'«Israël», les États-Unis cherchent à nous affaiblir et à mettre fin à notre rôle, a déclaré le porte-parole des brigades du Hezbollah en Irak, Mohammad Mohie, dans une interview à notre site AlAhed.

Selon Mohammad Mohie, les Etats-Unis imputent la responsabilité des attaques contre le Hachd al-Chaabi à «Israël» pour se laisser à l’abri de ripostes de la part de l’Irak, c’est pourquoi «Israël» se dit responsable de ces frappes.

Et Mohie d’affirmer : Nous considérons Washington comme le seul responsable de ces frappes, parce qu’il a l’objectif d’attaquer le Hachd al-Chaabi et de le sortir hors de l'équation de sécurité irakienne.

Le porte-parole des brigades du Hezbollah a indiqué à AlAhed que les frappes contre les cibles de la Résistance étaient intentionnelles et planifiées après des opérations de surveillance continues de la part de drones américains ou israéliens comme le prétend «Israël».

« De nombreuses pressions sont exercées sur les forces politiques irakiennes et sur le gouvernement pour les empêcher de prendre des positions décisives au sujet de la présence américaine ». L’annonce de la réalité des faits concernant ceux qui sont à l'origine de ces frappes « conduira à la condamnation des Etats-Unis et à son retrait de l'Irak. Cet objectif semble difficile par rapport à certaines parties à cause du manque de volonté et de courage pour affronter Washington ».

Mohie a estimé que le gouvernement « n’atteindra pas une décision claire dans l’affaire d’espionnage du commandant des opérations de l’Anbar, Mohammad al-Falahi. La raison est claire : cette décision conduira à une condamnation de Washington et à un projet de loi pour le chasser hors de l’Irak. Ce processus n’aura pas lieu, parce que tout simplement les forces irakiennes et le gouvernement n’ont pas la volonté d’aller à ce niveau et d’être en confrontation directe avec les Etats-Unis ».

Selon le porte-parole des brigades du Hezbollah, les positions irakiennes concernant les attaques américaines étaient très faibles, vu le niveau de menace contre l’Irak. Le seul communiqué comprenant une position ferme est celui du Haj Abou Mahdi al-Mouhandes (leader adjoint des Hachd al-Chaabi).

« Nous avons publié un communiqué qui expose la réalité à propos des USA et des parties irakiennes qui tentent de profiter de la faiblesse de la situation en Irak pour poursuivre ces attaques contre les forces de la Résistance et du Hachd al-Chaabi. Elles pourraient avoir des plans de viser des chefs ou des personnalités nationales ou même des mausolées saints pour déclencher des conflits sectaires et des guerres civiles en Irak », a-t-il mis en garde.

Et d’ajouter : Notre communiqué constitue le dernier avertissement à Washington. Qu’il se dissuade ! Nous ne pouvons pas savoir ce qui aura lieu si les forces politiques restent silencieuses devant le niveau dégradé des positions et des réactions contre l’offensive continu visant l’Irak et sa souveraineté. Les Etats-Unis ont reçu le message. Ils nous connaissent et ils ont vu des exemples de la riposte des brigades du Hezbollah pendant la période de l’occupation de l’Irak après 2003. Washington doit prendre sérieusement ce communiqué parce que la riposte sera réelle, dure et ferme contre tout attaque à l’avenir, dont nous considérons les Etats-Unis comme les seuls responsables.

Répondant à notre question concernant la bataille entre l’axe de la Résistance d’une part et l’axe américain de l’autre, le porte-parole des brigades du Hezbollah a indiqué : « La bataille se poursuit, et n’a pas cessé depuis de longues années. Le complot de Daech a été clair, il visait à démanteler la région. Nous avons lutté contre ce plan et nous l'avons fait échoué. Aujourd’hui cette guerre devient claire et directe. L’hostilité américaine contre l’Iran et le Hachd al-Chaabi est dévoilée. L’ennemi sioniste est entré directement dans la confrontation en Syrie, en Irak ainsi que dans divers champs de bataille où il mène ses offensives ».

« Cette bataille est la bataille entre l’arrogance mondiale - dirigée par les Etats-Unis et l’Entité sioniste - et l’autre pôle, celui de la Résistance, dirigé par la République islamique. En dernière phase, cette confrontation a poussé les forces arrogantes à s’impliquer directement. Comme l’a promis Allah le Tout Puissant et notre Leader imam Khamenei, cette bataille serait la dernière et finirait par la fin d’Israël », a conclu Mohie.

Comments

//