noscript

Please Wait...

achoura2019

Gibraltar va relâcher jeudi le pétrolier iranien Grace 1

Gibraltar va relâcher jeudi le pétrolier iranien Grace 1
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Gibraltar va laisser repartir jeudi le pétrolier iranien Grace 1 arraisonné début juillet par les Royal Marines au large de la possession britannique, rapporte le journal The Sun, citant des sources proches du chef de l’exécutif de Gibraltar, Fabian Picardo.

D’après le quotidien britannique, Fabian Picardo ne va pas demander de prolongation de l’immobilisation du pétrolier car il a désormais l’assurance que le navire ne se rendra pas en Syrie en violation des sanctions européennes.

Le pétrolier iranien avait été saisi le 4 juillet au large du rocher de Gibraltar parce que les Britanniques le soupçonnent d’avoir violé les sanctions en vigueur contre la Syrie en transportant du pétrole pour ce pays. L’Iran rejette ces accusations.

D’autres déclarations d’un haut responsable de l’autorité portuaire iranienne, Jalil Eslami, ont alimenté des spéculations sur un possible accord entre Iraniens et Britanniques.

«J’espère que ce problème sera résolu dans un avenir proche», a déclaré M. Eslami mardi à l’agence de presse d’État IRNA, ajoutant que les Britanniques s’étaient montrés désireux de résoudre le problème et que des documents avaient été échangés.

Le gouvernement de Gibraltar n’a ni confirmé ni démenti ces déclarations. «Nous continuons de chercher la désescalade dans les problèmes soulevés depuis l’immobilisation régulière du Grace 1», a déclaré un porte-parole.

L’immobilisation du pétrolier et le regain de tensions diplomatiques qui en ont découlé ont brouillé les efforts des États européens qui tentent de sauver l’accord nucléaire avec l’Iran, dont les États-Unis se sont retirés l’an dernier, imposant de lourdes sanctions à la République islamique.

Comments

//