noscript

Please Wait...

achoura2019

Paris «condamne» les démolitions par «Israël» de bâtiments palestiniens

Paris «condamne» les démolitions par «Israël» de bâtiments palestiniens
folder_openPalestine access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La France «condamne» les démolitions par l'armée de l’occupation israélienne de plusieurs bâtiments palestiniens près de secteur oriental d’al-Qods occupée (Jérusalem-Est), «contraires au droit international», a indiqué lundi 22 juillet une porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

«La France condamne la démolition par l'armée israélienne de plusieurs bâtiments dans le quartier de Wadi al Hummus, situé au sud-est de Jérusalem», a-t-elle déclaré.

«Les démolitions en territoires occupés sont contraires au droit international, en particulier au droit international humanitaire et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies», a-t-elle ajouté dans un communiqué.

«Ces démolitions interviennent pour la première fois dans des zones relevant de la compétence de l'Autorité palestinienne au titre des accords d'Oslo. Elles représentent un précédent dangereux, qui porte directement atteinte à la solution des deux États», a poursuivi la porte-parole.

«Israël» a entamé lundi la démolition de logements de Palestiniens qu'il juge illégaux au sud de Jérusalem.

Les forces d’occupation israéliennes ont commencé à démolir lundi des maisons palestiniennes au sud d’al-Qods occupée (Jérusalem).

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), cette décision concerne 10 bâtiments, dont la plupart sont encore en construction.

Environ 350 personnes sont concernées, selon l'Ocha.

Les autorités d’occupation sionistes démolissent régulièrement ce qu'elles considèrent comme «une construction illégale» de maisons palestiniennes au secteur oriental d’al-Qods occupée (Jérusalem-Est) et en Cisjordanie occupée.

Les Palestiniens affirment qu'il est presque impossible d'obtenir des soi-disant «permis de construire» de la part des autorités d’occupation israéliennes et qu'il en résulte une «pénurie de logements».

Ils confirment aussi qu’«Israël» cherche systématiquement à les pousser hors de la région d’al-Qods occupée.

L'Union européenne a demandé lundi à «Israël» de mettre «immédiatement» un terme à ces démolitions qu'elle a qualifiées d'«illégales».

Comments

//