noscript

Please Wait...

achoura2019

Riyad pense à reloger à Médine des Israéliens

Riyad pense à reloger à Médine des Israéliens
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L’un des dirigeants du Hamas, également membre du Parlement palestinien, a déclaré dans un entretien avec Khalij online que les demandes excessives d’«Israël» ne connaissaient pas de limites dans la région arabo-musulmane.

Ahmed Abu Haliba a affirmé que «le régime occupant israélien cherche en ce moment par le biais de ces liens avec l’Arabie saoudite à reloger des juifs sur le territoire de Hijaz (Arabie, ndlr). Des juifs qui avaient quitté ce territoire du temps du noble prophète de l’Islam, le très vénéré Mohammad (S)».

«Nous avons été informés qu’une délégation juive s’était rendue, tout récemment, en Arabie saoudite et que les Saoudiens essayaient en ce moment même de rendre les conditions favorables à un retour des juifs sur les lieux qu’ils avaient quittés et plus particulièrement dans la ville sainte de Médine», a précisé le haut responsable du Hamas.

Le 17 janvier dernier, les médias arabes ont révélé que le cabinet de Benjamin Netanyahu cherchait secrètement à récupérer les biens que possédaient les juifs dans les pays arabes avant leur arrivée en «Israël» en 1948. En cas d’impossible récupération, Netanyahu a prévu de réclamer des dommages-intérêts.

Réagissant aux déclarations d’Abu Haliba, l’analyste politique Thabat al-Amour a estimé que «l’Arabie saoudite paiera tout ce qu’Israël réclamera».

«Et cela n’empêche pas l’Arabie d’accéder à son plus grand objectif consistant à normaliser les relations politiques, sécuritaires et économiques avec le régime occupant israélien», a-t-il souligné.

Et de ce dernier de poursuivre: «L’Arabie a officiellement ouvert ses portes sur les Israéliens et plus précisément, depuis qu’il a permis officiellement aux Palestiniens vivant dans les territoires occupés de 1948 de rentrer sur son sol pour le pèlerinage de la Mecque».

M. Amour a souligné que «l’Arabie avait dépassé toutes les lignes rouges» et que «les Saoud au lieu d’être de réels défenseurs de la cause palestinienne, ne cherchaient qu’à la détruire».

«Il pourrait y avoir, dans une prochaine étape, une présence massive des Israéliens dans la plupart des villes saoudiennes», a-t-il conclu.

Les relations entre les capitales arabes [surtout Riyad] et l’entité sioniste ont augmenté ces derniers temps avec les allers-retours diplomatiques multiples, les signatures de contrats et les coopérations militaires dont l’exemple manifeste, est l’achat par Riyad du système israélien, le «Dôme de Fer».

Comments

//