noscript

Please Wait...

achoura2019

Washington met fin aux exemptions permettant l’achat de pétrole iranien, annonce la Maison Blanche

Washington met fin aux exemptions permettant l’achat de pétrole iranien, annonce la Maison Blanche
folder_openIran access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président des Etats-Unis Donald Trump a décidé de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, afin de «porter à zéro les exportations» de brut iranien, a annoncé lundi la Maison Blanche.

A partir de début mai, ces pays, dont la Chine, l'Inde, la Corée du Sud et la Turquie, seront exposés à des sanctions américaines s'ils continuer d'acheter du pétrole iranien.

Le CGRI menace

Dans un premier temps, le Corps des Gardiens de la Révolution(CGRI) a menacé lundi de bloquer le détroit d'Ormuz si les exportations iraniennes sont entravées, ont rapporté des médias iraniens.

Dimanche, des responsables cités par le quotidien américain Washington Post ont affirmé que l’administration Trump est sur le point d'annoncer la fin des exemptions temporaires de sanctions accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien.

La décision de ne pas étendre les dérogations a été adoptée vendredi par le président Donald Trump, selon deux fonctionnaires du département d’État qui ont précisé que l'objectif est de «renforcer la pression sur l'Iran en bloquant les revenus tirés des exportations de pétrole».

L'administration américaine avait octroyé des exemptions pour huit pays -- Chine, Inde, Grèce, Italie, Japon, Taïwan, la Turquie et la Corée du Sud -- qui expirent le 2 mai.

Washington a rétabli en novembre des sanctions contre le secteur iranien de l'énergie, levées début 2016 dans le cadre de l’Accord de Vienne, conclu en juillet 2015, par lequel l’Iran avait accepté de revoir à la baisse son programme d’enrichissement d’uranium.

Mais Donald Trump, estimant que l’accord de 2015, conclu sous la présidence du démocrate Barack Obama, était «biaisé en faveur de l’Iran», en a retiré les États-Unis au printemps dernier.

Comments

//