Please Wait...

Iran: manifestations contre l’inscription US des Gardiens de la Révolution sur la liste des organisations terroristes

folder_openIran access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed et agences

Les Iraniens ont manifesté en nombre un peu partout dans le pays pour protester contre la décision des États-Unis d'inscrire le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) sur la liste des organisations terroristes.

Des milliers de fidèles sont sortis des mosquées après les prières du vendredi et ont brûlé les drapeaux des États-Unis.

«Mort à l'Amérique» et «Mort à Israël», scandaient les manifestants.

Les manifestations avaient eu lieu à Qom, Qazvin, Ispahan, Zanjan, Semnan, Ardabil, Hamadan, Yazd, Bouchehr, ainsi que les villes des provinces du Mazandaran, du Gilan, du Kurdistan, du Lorestan, de Kermanchah, du Sistan-et-Baloutchistan, du Khorasan septentrional (nord-est), du Khorasan méridional, du Khorasan Razavi, et de Chahar Mahal et Bakhtiari (centre).

Dans le communiqué de ces manifestations est-il écrit : «Le CGRI est né de la Révolution islamique. Il est issu du peuple. Cette force, qui est le fruit de la puissance de l’Iran islamique, a eu une existence brillante depuis 40 années. Elle a été présente sur toutes les scènes. Elle a participé à la lutte contre le terrorisme soutenu par les États-Unis. Elle a fait ses preuves lors des huit années de Défense sacrée.

La peur du régime israélien infanticide et la colère de Trump s’expliquent par la puissance du CGRI et son influence dans la région. Nous considérons comme notre mission religieuse et humaine de continuer d’apporter notre soutien aux pays et aux peuples opprimés par les puissances hégémoniques.

Nous mettons en garde les États-Unis et le régime israélien contre leurs crimes commis dans les territoires palestiniens. Nous reconnaissons les territoires palestiniens, dont Qods, et le Golan syrien, comme partie intégrante des terres musulmanes. Toute mesure prise par les ennemis de l’islam à ce propos est contraire au droit international et vouée à l’échec.»

La Maison-Blanche a décidé le 8 avril de placer le Corps des Gardiens de la révolution islamique sur la liste des organisations terroristes. C'est la première fois que les États-Unis désignent officiellement comme organisation terroriste une composante d'une armée étrangère.

Créé après la Révolution islamique de 1979, le Corps des Gardiens de la révolution islamique est l'organisation de sécurité la plus puissante d'Iran. Il contrôle de grands secteurs de l'économie iranienne et exerce une influence considérable sur le système politique du pays.

Comments

//