Please Wait...

Sayed Nasrallah: ’Nous riposterons fermement aux mesures US qui menaceront notre pays’

folder_openRésumés des discours access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

A l'occasion de la journée du combattant blessé de la résistance, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours retransmis par les chaines de télévision libanaises. Voici les idées essentielles de son discours:

"Que la paix de Dieu soit sur vous. Je voudrais au début vous féliciter pour les différentes occasions célébrées en ce mois de Chaabane. Le 3ème jour de ce mois de l'Hégire correspond à la date de la naissance de l'imam Hussein. C'est la journée du combattant blessé de la résistance…

Nous évoquerons au début l'occasion que nous célébrons, pour passer à la conjoncture régionale puis on terminera par la situation libanaise.

Aboul Fadl el-Abbas, frère de l'imam Hussein, est le blessé de l'épopée de Kerbala qui représente la bravoure, le dévouement et l'humilité. Il est resté auprès de l'imam Hussein dans sa bataille entre le Vrai et le Faux jusqu'au dernier souffle. Il s'est tenu tout seul en face de milliers de soldats ennemis pour les combattre en toute force, sans aucune hésitation ou crainte. Al-Abbas a présenté la meilleure image du sacrifice et de la fraternité. Ce grand leader est notre icône, notre symbole.

Actuellement, votre leader, Sayed Ali Khamenei, est aussi un blessé qui a échappé à une tentative d'assassinat. Il est fier de faire partie de vous, chers blessés.

Chers frères et sœurs, vous êtes témoins des exploits, des victoires, de la force de dissuasion et de la stabilité au Liban. La sécurité provient de vos sacrifices, non pas des dons US. Nous voyons dans vos blessures, dans vos membres amputés, l'empreinte des armes US qui sont aux mains de l'ennemi.

Quant à la paix, la sureté et la tranquillité, elles ont été réalisées par notre peuple. Que les US ne se vantent pas et ne s'approprient pas la sécurité dans notre pays… votre sang et vos maux ont fourni au Liban la stabilité et la prospérité. Vous êtes les témoins sur la véritable nature de la résistance, vous ne ressemblez en rien au terrorisme, financé et soutenu par l'administration US. Nous nous tenons en face de ces terroristes, des USA qui ont humilié la nation islamique. Le comble de l'effronterie US se présente dernièrement par la décision de placer les gardiens de la révolution islamique en Iran sur la liste des organisations terroristes. Les gardiens de la révolution représentent une institution publique d'un pays reconnu internationalement. Nous sommes reconnaissants envers les gardiens de la révolution qui ont soutenu les revendications de nos peuples en face du projet hégémonique US contre la région.

En réalité, c'est une mesure normale à nos yeux, puisque ce qui se passe est une réaction de la part des Américains à leur défaite en Irak et en Syrie. Ceux-ci projetaient de remodeler le Moyen Orient, mais les peuples et les mouvements de résistance ont asséné une défaite cuisante aux USA. En tout cas, cette mesure montre que nous sommes forts. Les gardiens de la révolution occupent la place primordiale dans toutes les scènes arabes liées à la résistance. Ceci reflète la déception de Trump et il est clair que les listes de terrorisme s'allongeront.

C'est une politique d'intimidation.

Face aux sanctions, nous nous contentons de patienter, mais ceci ne veut pas dire que nous ne détenons pas de facteur de force en tant que mouvements de résistance. Nous possédons de nombreux points de force. 

Sachez que d'autres actions ou mesures US ne passeront pas dans l'impunité. Lorsqu'une faction ou mouvement de résistance sentiront qu'un danger quelconque menace notre peuple et notre pays, nous avons le droit naturel de faire face à toutes les mesures ennemies pour ne pas porter atteinte aux exploits de nos combattants.

Nous réagirons convenablement aux mesures US lorsque celles-ci nécessitent une réaction.

Par rapport aux inondations qui ont frappé l'Iran, nous affichons tout notre soutien au peuple iranien et nous assistons aux scènes de solidarité et d'entraide entre les sunnites et les chiites de l'Iran.

Par contre, observez la politique inhumaine US qui interdit aux ressortissants iraniens de transférer des fonds à leurs familles en Iran.

Nous présentons nos condoléances aux familles des sinistrés, et des victimes.

Passons au Yémen: quatre ans se sont écoulés à cette guerre, et le monde se contente de condamner verbalement l'agression saoudienne atroce. Le peuple yéménite gagne en force et en ténacité. Et si ce peuple avait été vaincu, le premier à avoir payé le prix de cette défaite est le peuple palestinien, puisque le projet du roi saoudien consiste à liquider la cause palestinienne. La victoire saoudienne aurait été offerte à la nation comme si les Saoud  étaient les conquérants qui ont réalisé la grande victoire.

Les autres pays et peuples du Golfe auraient aussi souffert du despotisme de cette famille royale saoudienne. Sachez donc que la ténacité du peuple yéménite défend et protège les causes et les droits de tous les peuples opprimés de la région.

Tous les gens libres du monde doivent agir contre le despotisme saoudien. Il faut s'arrêter d'observer le mutisme. Tout le monde doit dire le mot véridique.

Concernant le dossier libanais, nous saluons et insistons sur le maintien de la solidarité entre les différents libanais, quels que soient les différends. Nous sommes face à une nouvelle période de collaboration entre Trump et Netanyahu qui brigue un nouveau mandat. Nous serons devant une grande échéance tant sur le territoire libanais et sur l'eau libanaise. Tout dépend de la volonté des Libanais.

Les US vont poursuivre leur politique de pression et Pompéo l'a déjà dit: "Nous ne pouvons pas rester silencieux face à la montée du Hezbollah". Ceci montre que nous sommes forts et que nous embarrassons les US.

Nous avons l'impression que certains libanais à Washington oeuvrent pour que les sanctions US contre des dirigeants libanais comme le président Nabih Berri et le mouvement Amal soient appliquées. Face aux menaces US, j'appelle les Libanais à se rappeler des régions détruites par les Américains et les Israéliens dans notre monde arabe, pour faire le choix entre la solidarité, la coexistence et la vie paisible ou la guerre et la destruction du pays.

Je rejoins les propos du président Berri qui a insisté sur l'unité et la résistance. La seule voie au salut dans notre monde arabe est l'unité et la résistance. Ceci réalisera la prospérité du Liban"…  

//